Risques d'inondations : un vaste plan national

le
0
Trois ans après la tempête Xynthia, l'État dispose de trois outils principaux pour protéger les populations des conséquences de nouvelles intempéries.

Plans de prévention du risque (PPR). Au lendemain de la tempête Xynthia, 8500 PPR étaient en vigueur en France dont 85% concernaient le risque inondation. Mais il était apparu qu'un certain nombre de communes, notamment sur le littoral, n'avaient pas adopté ce document destiné à maîtriser l'urbanisme dans les zones dangereuses, en interdisant des constructions, ou en imposant des mesures de protection. Dans le cadre d'un plan d'action lancé sur six ans (2011-2016), 303 villes avaient été retenues comme prioritaires pour se doter de ce plan. Une liste qui englobe aussi 68 communes du littoral ayant déjà un PPR qui devaient le réviser pour durcir les règles. Depuis, 50 maires ont voté leur plan et 220 autres ont lancé les procédures.

Le plan digue. Sur les 8000 km de digues ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant