Risques d'escalade élevés en Ukraine, estime Hollande

le
2
    PARIS, 30 août (Reuters) - Les risques d'une escalade sont 
élevés en Ukraine, a déclaré mardi François Hollande, qui 
précise oeuvrer avec Angela Merkel à la reprise du dialogue 
entre Kiev et Moscou. 
    "Cet été, la situation s'est brutalement aggravée. Les 
risques d'une escalade sont élevés", a dit le président français 
lors d'un discours à l'occasion de la conférence des 
ambassadeurs, à Paris. 
    Il a précisé que la chancelière allemande et lui-même 
avaient établi des contacts "tout au long du mois d'août" avec 
le président ukrainien Petro Porochenko et le président russe 
Vladimir Poutine "pour favoriser la reprise du dialogue." 
    "Nous nous fixons deux objectifs pour la fin de l'année : le 
premier, la sécurité, avec la démilitarisation progressive et 
l'établissement d'un véritable cessez-le feu, contrôlé, vérifié 
par l'OSCE. Le second objectif, c'est la tenue des élections à 
l'Est dans le respect des lois ukrainiennes et des normes 
internationales. L'un ne va pas sans l'autre", a-t-il ajouté. 
 
 (Jean-Baptiste Vey et Sophie Louet, édité par Emmanuel Jarry) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco il y a 3 mois

    l'OSCE....

  • janaliz il y a 3 mois

    Son avis n'a aucune importance...