Risque d'attentats: milliers de suspects surveillés à Londres, dit le maire

le
0

LONDRES, 11 octobre (Reuters) - Les services de sécurité britanniques surveillent plusieurs milliers de personnes soupçonnées de "terrorisme", à Londres, et mènent jour après jour des opérations, déclare le maire de la capitale, Boris Johnson, dans une interview que publie samedi le Daily Telegraph. "A Londres, nous sommes très très vigilants et très, très inquiets", dit-il. En août, le Royaume-Uni a relevé à "sévère" - le deuxième degré le plus élevé - son niveau d'alerte à la sécurité, "sévère" signifiant qu'un attentat est considéré comme fortement probable. Le Premier ministre, David Cameron, avait déclaré alors que les djihadistes du groupe Etat islamique, en lutte en Syrie et en Irak, posaient la plus grande menace à la sécurité qu'ait connue la Grande-Bretagne en temps de paix. Cinq cents Britanniques environ auraient rejoint les rangs djihadistes au Moyen-Orient et les autorités estiment de longue date qu'à leur retour de là-bas, ils poseront une grave menace pour la sécurité du Royaume-Uni. Pour Boris Johnson, le danger est plus large. "Chaque jour, comme vous l'avez vu récemment, nous devons relever le niveau de menace, chaque jour les services de sécurité participent à des milliers d'opérations", dit-il au Daily Telegraph. "On peut parler de quelques milliers de personnes que nous surveillons dans Londres", dit-il. En mai 2013, deux Britanniques d'origine nigériane, chrétiens convertis à l'islam, avaient assassiné à coups de couteau un soldat en plein jour dans une rue de Londres. Mardi dernier, cinq jeunes gens ont été arrêtés par la police dans le cadre d'un coup de filet dans les milieux islamistes. (Michael Holden; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant