RISC GROUP : Résultat du 1er semestre 08-09 (juillet à décembre 2008)

le
0
Une perte opérationnelle liée à une activité
moins soutenue en fin d'année 2008

Un bilan consolidé délié des dettes IFRS

2nd semestre 08-09 :
Une stratégie de développement maîtrisée et profitable
Boulogne-Billancourt, le 19 mars 2009

1 - Un événement majeur : l'annulation du retraitement IAS 39

Le travail de fond mené depuis plus d'un an par la direction du groupe dans le but d'annuler les effets du retraitement IAS 39 sur les opérations de cession de contrats aux leasers a abouti en septembre 2008 avec la signature de nouvelles conventions.
Ces nouvelles conventions qui couvrent l'ensemble du parc client passé et à venir transfèrent le risque client aux leasers.

C'est une étape majeure dans la vie du groupe car elle permet enfin de présenter un bilan consolidé qui reflète fidèlement les transactions financières du groupe, argument essentiel dans la recherche d'actionnaires structurants que le groupe a lancée en début d'année 2009.

Cet événement a trois conséquences sur la présentation des comptes consolidés de l'exercice en cours :

A l'actif du bilan consolidé, une diminution des créances de 80 M¤ ; Au passif du bilan consolidé, une diminution des dettes financières de 72,5 M¤ ; Le différentiel de 7,5 M¤ doit être comptabilisé au compte de résultat consolidé, afin de respecter les normes IFRS.
Cette charge sans aucun effet de trésorerie est isolée sur une ligne spécifique du compte de résultat en raison de son caractère non récurrent.
Elle correspond au différentiel d'actualisation cumulé appliqué aux créances et aux dettes depuis le démarrage de l'activité Inbox (avril 2001).

2 - Comptes consolidés semestriels du 1er juillet au 31 décembre 2008

2.1.  Compte de résultat consolidé simplifié au 31 décembre 2008

en K¤ 31/12/08
6 mois
30/06/08
15 mois
31/12/07
6 mois
Produit des activités ordinaires 40 249 86 178 31 182
Charges d'exploitation -41 684 -75 404 -28 033
Rémunération en actions -291 -1 852 -775
Perte de valeur -1 094    
Résultat opérationnel -2 820 8 923 2 373
       
Résultat financier -2 547 -3 196 -1 449
       
Annulation retraitement IAS 39 -7 451    
Résultat Net part du groupe -12 891 5 389 858

Notes :

Les comptes au 31 décembre 2007 n'ont pas été audités. L'exercice au 30 juin 2008 ayant eu une durée exceptionnelle de 15 mois, les derniers comptes semestriels audités sont ceux publiés au 30 septembre 2008. La charge constatée sur les plans d'actions gratuites du groupe (rémunérations en actions) en application de la norme IFRS2 n'a pas d'effet en trésorerie et a sa contrepartie en réserves consolidée. La perte de valeur est comptabilisée en charge au compte de résultat lorsque la valeur d'utilité d'un actif est inférieure à sa valeur comptable (IAS 36).

En juin 2008, le groupe avait établi pour l'exercice 2008/2009 un budget ambitieux avec un chiffre d'affaires attendu entre 106 et 108 M¤, soit une croissance de plus de 50% à périmètre comparable.

En conséquence, des investissements importants en termes de marketing, de publicité et de promotion ont été lancés dès le mois de juillet 2008, accompagnés d'une importante campagne de recrutement de commerciaux en Europe.
Néanmoins, malgré un excellent mois de septembre, les ventes du dernier trimestre 2008 ont été en deçà des prévisions, particulièrement sur le mois de  décembre. La productivité commerciale a manifestement été affectée par la crise économique actuelle, notamment sur le processus de vente directe du pôle Inbox.
Cet effet de ralentissement a été d'autant plus significatif que le groupe s'était organisé en début d'exercice pour accompagner une croissance significative, ce qui se traduit par un effet de « ciseaux » entre les charges et les produits.

De fait, les charges constatées sur le semestre sont en ligne avec le budget mais les ventes ont été inférieures aux attentes et le résultat opérationnel affiche en conséquence une perte de (1,7) M¤ (hors perte de valeur sur les écarts d'acquisition de 1,1 M¤).

L'analyse de ce résultat montre que la perte du premier semestre 2008/2009 est concentrée sur le pôle Inbox alors que le pôle IT Solutions apporte la récurrence attendue de son activité mais aussi de sa rentabilité (hors perte de valeur sur les écarts d'acquisition de 1,1 M¤).

2.2.  Bilan consolidé simplifié au 31 décembre 2008

en K¤ 31/12/2008 30/06/2008 31/12/2008 30/06/2008
Actif non courant Passif non courant
  Capital 36 996 36 605
Ecarts d'acquisition 52 268 51 714 Primes 96 497 96 888
Immob. Incorporelles 3 219 2 828 Réserves consolidées -54 285 -59 982
Immob Corporelles 6 460 5 486 Résultat -12 891 5 389
Immob. Financières 1 321 3 400 Capitaux Propres Gpe 66 317 78 900
Titres en équivalence 2 118 0 minoritaires -51 -82
           
Impôt différé actif 0 0 Provisions non courantes 132 132
    Dettes financières non courantes 4 210 52 029
Actif courant     Impôt différé passif 0 0
         
Stocks 1 107 687 Passif courant    
Clients 11 339 94 891 Provisions courantes 878 899
Autres actifs courants 4 378 6 477 Fournisseurs 8 610 9 006
      Autres passifs courants 13 560 17 206
Disponibilités 13 306 19 794 Autres dettes financières courantes 1 860 27 187
         
TOTAL ACTIF 95 516 185 277 TOTAL PASSIF 95 516 185 277

L'annulation de l'application d'IAS 39 aux cessions de contrats auprès des leasers est matérialisée sur le bilan simplifié ci-dessus sur les lignes grisées. Ainsi, après annulation de ce retraitement, le bilan consolidé de Risc Group au 31 décembre 2008 affiche un poste de créance clients de 11,3 M¤ et une dette financière totale de 6,1 M¤, qui correspondent d'une part, aux créances effectives à encaisser par le groupe et d'autre part, aux dettes financières effectives à régler par le groupe.

Le détail de ces dettes financières est repris dans le tableau ci-dessous.

en K¤ 31/12/2008 30/06/2008
Emprunt obligataire 2 120 2 042
 Crédit moyen terme Ornis 1 602 1 865
Divers 3 12
Dette fin. s/retrait. loc.financières / + d'un an 485 951
Dette fin. à plus d'un an - IAS 39 0 47 158
Dettes financières non courantes 4 210 52 029
Découvert bancaire 1 249 1 098
Dette fin. s/retrait. loc.financières / -1 an 603 475
Financements divers 8 102
Dette fin. à moins d'un an - IAS 39 0 25 512
Autres dettes financières courantes 1 860 27 187

Le groupe dispose au 31 décembre 2008 d'une trésorerie de 13,3 M¤ pour une dette financière globale de 6,1 M¤. Pour rappel, l'emprunt obligataire de 2 M¤ sera remboursé le 7 avril 2009.

2.3.  Flux de trésorerie sur la période

Sur le semestre, le groupe affiche une variation de trésorerie négative de (6,7) M¤ qui se détaille comme suit :

2,2 M¤ de flux de trésorerie liés à l'activité ; 3,7 M¤ de flux de trésorerie liés aux investissements, 0,7 M¤ de remboursements d'emprunts.

Le groupe a généré une capacité d'autofinancement de (2,4) M¤ sur la période du 1er juillet 2008 au 31 décembre 2008, directement liée à l'activité générée sur la période alors que la variation de besoin en fonds de roulement affiche une ressource de 0,15 M¤.

Les investissements réalisés sur la période s'élèvent à 3,7 M¤ et se résument comme suit :

immobilisations incorporelles 0,8 M¤ immobilisations corporelles, 1,5 M¤ immobilisations financières 0,2 M¤ variations de périmètre 1,1 M¤

Les variations de périmètre correspondent à

l'acquisition d'Ubix, filiale de distribution d'eFlag en Belgique pour 0,3 M¤, un complément de prix contractuel sur Clunk Click pour 0,3 M¤, l'acquisition de 3,6% du capital de Normaction pour 0,5 M¤.

Avec l'acquisition de ces 3,6%, le groupe détient désormais 21,1% de Normaction et en conséquence Normaction a été consolidée au 31 décembre 2008 selon la méthode de la mise en équivalence (sur la base des derniers comptes publiés au 30 juin 2008).

3 - Perspectives et objectifs

En raison de la conjoncture économique, le groupe a révisé son objectif de chiffre d'affaires au 30 juin 2009 à la baisse pour le ramener dans une fourchette de 90 à 94 M¤.
L'objectif à moyen terme de 350 M¤ de chiffre d'affaires en juin 2011 n'est plus d'actualité.

Des mesures correctrices ont été prises dès début janvier 2009 afin de restaurer la rentabilité opérationnelle sur le second semestre, notamment en limitant le recrutement de commerciaux, en augmentant la productivité commerciale et en réduisant les dépenses de  marketing et de publicité.

Par ailleurs, le groupe a pris l'option, pour les douze prochains mois, de limiter ses investissements aux stricts besoins d'exploitation afin de préserver sa trésorerie.

Parallèlement, l'accent va être mis sur l'intégration des différentes sociétés acquises depuis 18 mois, notamment au niveau des infrastructures techniques.

4 - Recherche d'actionnaires de référence

Le Président du groupe Monsieur Guillot a pour mission de faire entrer au capital de Risc Group un ou plusieurs actionnaires structurants, capables d'accompagner le groupe sur le moyen terme et d'assurer une gouvernance plus adaptée à son potentiel de développement.

Trois établissements bancaires de renom ont été retenus par le conseil d'administration pour aider le groupe dans cette démarche. Le choix définitif sera réalisé dans les prochains jours et fera l'objet d'un communiqué de presse spécifique.

Gérard Guillot, Président de Risc Group, déclare:

« Le résultat de ce premier semestre appelle plusieurs commentaires.

C'est une très bonne chose d'avoir pu régler la question du risque client et des conventions leasers. Le caractère technique de l'annulation du retraitement IAS39 est pénalisant ponctuellement sur le compte de résultat consolidé, mais il nous permet en contrepartie d'afficher enfin un bilan représentatif de notre activité économique.

La crise économique a affecté notre pôle Inbox sur la fin de l'année et l'objectif principal du second semestre est de retrouver une rentabilité opérationnelle. Le conseil d'administration a donc demandé à la direction générale de réduire les dépenses et d'ajuster la stratégie sur un développement maîtrisé et profitable.»

Philippe Weppe, Directeur Général de Risc Group, précise :

« Le marché des services informatiques managés pour les TPE/PME, s'il peut marquer un temps d'arrêt avec la crise actuelle, n'en demeure pas moins un marché d'avenir et le travail réalisé par les équipes de Risc Group sur les 18 derniers mois a parfaitement positionné le groupe sur ce marché.

Nos résultats financiers confirment la pertinence de l'acquisition d'Ornis pour les solutions de service managés aux PME, mais aussi la difficulté d'optimiser nos performances de résultats, trop liés aux structures de commercialisation du pôle Inbox.

Le ralentissement des investissements et le manque de liquidités des TPE en Europe sont malheureusement des facteurs qui ont contribué à ce résultat déficitaire, ce qui me conduit à mener une réflexion plus approfondie de nos organisations et de nos services.

Je reste néanmoins tout à fait confiant dans la réactivité du groupe et la pertinence de nos infrastructures et de notre offre solutions aux entreprises.»  

Risc Group rappelle que l'information financière semestrielle du 1er juillet au 31 décembre 2008 sera disponible sur le site internet du groupe le vendredi 20 mars 2009 après bourse.

A propos de Risc Group

Risc Group est le leader européen des services informatiques externalisés.
La société propose à la fois une infrastructure de réseaux interconnectés aux plus grands opérateurs en mode IaaS[1] et une gamme complète de services informatiques managés en mode SaaS[2]. Risc Group apporte ainsi de manière optimale à ses clients des services de : mobilité, sauvegarde, protection des réseaux, vidéosurveillance, infogérance, télécommunications et des applications en mode hébergé. La société dispose d'équipes commerciales et de support de proximité auprès de 35 000 clients en Europe (TPE, PME, Grands Comptes et Collectivités Locales) dans tous les secteurs d'activités.
Risc Group est organisé autour de deux pôles :

Risc Group InBox : le pôle TPE & PME dédié aux sociétés disposant de 5 à 100 postes informatiques. Risc Group IT Solutions : le pôle Moyennes & Grandes Entreprises dédié aux sociétés disposant de plus de 100 postes informatiques

Coté sur Euronext Paris (compartiment C), Risc Group est une société anonyme au capital social de 36.996.185 ¤. Le Groupe a réalisé un chiffre d'affaires 86,2 M¤ sur le dernier exercice fiscal de 15 mois clos le 30 juin 2008, pour un résultat opérationnel de 10,4 %. Risc Group emploie 700 personnes et dispose de 32 bureaux répartis dans 7 pays (France, Allemagne, Belgique, Espagne, Italie, Suisse et Grande-Bretagne).

1 : IaaS : Infrastructure as a Service
2 : SaaS : Software as a Service

Code Isin : FR0010542647 | Code MNEMO : RSC | Site web : www.risc-group.com

Contacts Presse
Risc Group Olivier Brault
olivier.brault@risc-group.com
Tél : +33 (0)1 46 20 92 60
RUMEUR PUBLIQUE
Relations Presse
Informatique et Economique
Marilyn Florent
risc@rumeurpublique.fr
Tél : +33 (0)1 55 74 52 26
ACTUS
Relations investisseurs &
actionnaires
Corinne Haury, chaury@actus.fr
Gilles Thomas, gthomas@actus.fr
Tél : +33 (0) 1 53 67 07 65
Tél : +33 (0) 1 53 67 36 36
Information réglementée
Communiqués au titre de l'obligation d'information permanente :
- Communiqué sur comptes, résultats, chiffres d'affaires Communiqué intégral et original au format PDF :
http://www.actusnews.com/documents_communiques/ACTUS-0-15406-cp_risc-group_190309.pdf
© Copyright Actusnews Wire
Recevez gratuitement par email les prochains communiqués de la société en vous inscrivant sur www.actusnews.com
Receive by email the next press releases of the company by registering on www.actusnews.com, it's free

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant