RISC GROUP : Comptes consolidés au 30 juin 2011

le
0

Un chiffre d'affaires de 49,9 M¤ et un bénéfice net de +5,4 M¤

Un exercice de transition

Boulogne-Billancourt, le 18 Novembre 2011

1 - Comptes consolidés du 1er juillet 2010 au 30 juin 2011

Le compte de résultat de l'exercice 2010/2011 affiche un résultat opérationnel courant (hors cession des filiales et hors charges et produits non récurrents de la période) de +1,28 M¤ à comparer à une perte de -7,46 M¤ pour l'exercice 2009/2010.

1.1 Comptes consolidés du 1er juillet 2010 au 30 juin 2011

L'activité et le compte de résultat consolidé du groupe aux 30 juin 2011 et au 30 juin 2010 sont résumés dans le tableau ci-dessous.

30/06/11   30/06/10
en K¤ 30/06/11
12 mois
30/06/11
S2
31/12/10
S1
30/06/10
12 mois
30/06/10
S2
31/12/09
S1
Produit des activités ordinaires 49 876 22 052 27 824 64 829 32 098 32 731
Charges d'exploitation -48 593 -23 625 -24 968 -72 285 -35 550 -36 735
Résultat opérationnel courant 1 283 -1 573 2 856 -7 457 -3 452 -4 005
Cession des filiales 6 913 0 6 913      
Autres charges & pdts opérationnels 947 1 333 -386 -14 806 -9 697 -5 109
Perte de valeur (IAS 36) -2 076 0 -2 076 -9 378 -6 229 -3 149
Résultat opérationnel 7 068 -240 7 307 -31 640 -19 377 -12 263
             
Résultat financier -1 580 -318 -1 262 -3 438 -1 264 -2 174
             
Résultat Net part du groupe 5 434 -607 6 041 -35 060 -20 647 -14 413

Le résultat opérationnel du groupe au 30 juin 2011 affiche un profit de +7,1 M¤ contre une perte de -31,6 M¤ au 30 juin 2010. Globalement, les charges d'exploitation on diminué de 33% alors que les produits ont baissé de 23%.

Ce profit opérationnel inclut :

l'impact positif de +6,9 M¤ de la cession des filiales Risc Belgique, Risc Italie, Risc Espagne et Risc Suisse (voir point 1.2). un produit non récurrent de + 0,9 M¤ lié à : des charges non récurrentes à hauteur de -1,1 M¤ consécutives à un licenciement économique réalisé en France sur le dernier trimestre civil 2010. Ces licenciements complémentaires au PSE ont été réalisés dans les mêmes conditions que le PSE. Cette charge est compensée fin juin 2011 à hauteur de 2 M¤ par une reprise de provision sur le montant des aides provisionnées dans le cadre du PSE et non utilisées. une perte de valeur de -2,1 M¤ constatée sur les écarts d'acquisition, essentiellement sur Backup Avenue (1,93 M¤), en raison de la non reconduction du contrat de sauvegarde de son client le plus important.

Retraité de ces trois éléments non récurrents, le résultat opérationnel courant affiche un profit de +1,28 M¤ au 30 juin 2011 contre une perte de -7,46 M¤ au 30 juin 2010.

Il faut également souligner qu'au niveau de la filiale allemande, dans le cadre de la restructuration du groupe, les contrats clients allemands ne sont plus cédés à des partenaires leasers et sont comptabilisés au mois le mois, ce qui a un impact de l'ordre de 0,5 M¤ sur le chiffre d'affaires et sur le résultat de l'exercice 2010/2011. Le groupe a décidé de tester ce nouveau modèle économique sur cette filiale, déficitaire à court terme mais vertueux à moyen terme.

1.2 Faits marquants de l'exercice

Cession de quatre filiales étrangères

Risc Group a cédé le 22 décembre 2010 quatre de ses filiales étrangères :

Risc Italie, Risc Belgique et Risc Suisse à DEAL IT, filiale à 100% de STS Group, Risc Espagne à IPSCA, filiale à 85% de STS Group.

Il est apparu plus avantageux pour Risc Group de recentrer son pôle INBOX sur la France, de conserver à l'international deux marchés importants en termes de développement potentiel, le Royaume Uni et l'Allemagne et de rechercher pour les quatre pays non stratégiques un partenaire fiable lui permettant de maintenir ses services exclusifs en termes de logiciel de télé-sauvegarde.
De leur côté, DEAL IT et IPSCA Espagne ont pour objectif d'accélérer le redressement des situations financières des quatre entités belge, espagnole, suisse et italienne en apportant leur savoir-faire en matière de financement et de confiance numérique sur un parc de plus de 5.000 contrats actifs.

Ces quatre filiales représentaient au 30 juin 2010 10,7 M¤ de chiffre d'affaires, soit 16,5 % du chiffre d'affaires consolidé du Groupe (64,8 M¤), et 9,25 M¤ des pertes, soit 26,4% des pertes globales enregistrées au 30 juin 2010 (35 M¤). Elles comptabilisaient au 30 juin 2010 des déficits reportables de l'ordre de 11 M¤.

Compte tenu des liens qui unissent Risc Group et STS Group, ces sociétés ont été valorisées par un expert indépendant, le cabinet BMA (Bellot Mullenbach et Associés).
Les conclusions de l'étude ont conduit à une valeur globale de cession de 6,45 M¤ pour les titres et les créances des quatre sociétés en question.

L'impact de cette cession dans les comptes consolidés au 30 juin 2011 est de +6,9 M¤.

Regroupement des actions Risc Group

L'Assemblée Générale Extraordinaire qui s'est tenue le 16 décembre 2010 a approuvé le regroupement de 100 actions Risc Group en 1 action nouvelle et a donné tous pouvoirs au Conseil d'administration pour mettre en ½uvre cette décision. Le Conseil d'administration, dans sa séance du 8 février 2011, a décidé que le regroupement des actions interviendrait le 3 mars 2011, date depuis laquelle sont cotées les nouvelles actions Risc Group (nouveau code ISIN : FR0011010198)

En conséquence, le nombre de titres Risc Group en circulation a été divisé par 100 et est passé de 107.904.500 à 1.079.045.

1.3 Bilan consolidé simplifié au 30 juin 2011

en K¤ 30/06/2011 30/06/2010 30/06/2011 30/06/2010
Actif non courant     Passif non courant    
      Capital 21 581 21 217
Ecarts d'acquisition 30 653 33 294 Primes 122 518 122 404
Immob. Incorporelles 2 672 2 571 Réserves consolidées -118 828 -84 076
Immob Corporelles 4 204 5 470 Résultat 5 434 -34 770
Immob. Financières 7 492 7 136 Capitaux Propres Gpe 30 705 24 774
Titres en équivalence 0 0 minoritaires -95 -95
           
Actifs en cession/arrêt d'act. 0 109 Provisions non courantes 187 183
Impôt différé actif 0 0 Dettes fin. non courantes 2 380 6 087
      Passifs en cession/arrêt d'act. 0 802
Actif courant          
Stocks 808 910 Passif courant    
Clients 5 543 7 573 Provisions courantes 2 879 10 573
Autres actifs courants 4 830 3 950 Fournisseurs 7 321 11 089
      Autres passifs courants 8 582 13 380
Disponibilités 2 101 9 582 Autres dettes financières 6 346 3 803
           
TOTAL ACTIF 58 304 70 595 TOTAL PASSIF 58 304 70 595

Les quatre sociétés cédées le 22 décembre 2010 (point 1.2) ne sont plus consolidées au 30 juin 2011, ce qui justifie l'essentiel des variations à la baisse des postes de bilan.

A l'actif :

La diminution des écarts d'acquisition est la contrepartie des pertes de valeurs constatées sur la période (voir point 1.1) Immobilisations financières :
Risc Group IT Solutions, filiale à plus de 99% de Risc Group, détient une créance de 6,9 M¤, dont intérêts capitalisés, sur IPS Nevada, société filiale de STS Group. Cette créance est assortie d'un crédit vendeur et  remboursable en une fois au 30 juin 2013. Elle fait l'objet de garanties données par IPS Nevada, matérialisées par le nantissement  au profit de Risc Group IT Solutions de participations détenues par IPS Nevada dans plusieurs plateformes de confiance numérique

Au passif :

Les variations sur le capital et les primes d'émission proviennent des augmentations de capital issues de l'exercice de bons de souscription d'actions (0,2 M¤). Les provisions courantes varient significativement à la baisse (-7,6 M¤) suite à la reprise sur l'exercice de provisions comptabilisées au 30 juin 2010 au titre du PSE et de la restructuration effectivement payées sur la période. Les autres passifs courants varient également à la baisse en raison de la diminution des dettes sociales entre juin 2010 et juin 2011 (suite à la réduction des effectifs).

Le détail des dettes financières est repris dans le tableau ci-dessous :

en K¤ 30/06/2011 30/06/2010
Crédit moyen terme (ITS) 0 485
Financement plateformes + d'un an 1 589 2 430
Dette fin. s/retrait. loc.fin. + d'un an 791 602
Compte courant actionnaire 0 2 570
Divers 0 0
Dettes financières non courantes 2 380 6 087
 
Positions court terme 31 91
Dette fin. s/retrait. loc.fin. - d'un an 996 773
 Part à moins d'un an du Crédit MT 0 908
Financement plateformes - d'un an 5 284 2 011
Financements divers 35 20
Autres dettes fin. courantes 6 346 3 803

Les deux emprunts « Financement de plateformes », initialement contractés pour financer l'investissement réalisé dans les plateformes de confiance numérique achetées au groupe STS, ont été remboursés en octobre 2011 par le biais d'un nouveau financement sur 36 mois signé par Risc Group IT Solutions, basé sur les contrats récurrents de la société, ce qui permet également d'assurer la continuité de l'exploitation au niveau du groupe.

Suite à la refonte technologique complète réalisée sur l'exercice,  le groupe a décidé de concentrer Risc Group IT Solutions sur le développement de son métier d'hébergement et d'infogérance.

2 - Objectifs et perspectives

L'exercice 2010/2011 a été un exercice de transition après le plan de restructuration. L'exercice 2011/2012 doit afficher le redéploiement de  l'activité, avec deux approches différentes sur les deux pôles du groupe.

Sur le pôle INBOX :

La réorganisation du back office technique INBOX (situé à Orléans) est achevée et permet aujourd'hui, avec l'appui de l'équipe de l'administration des ventes, une gestion proactive très efficace de tous les litiges clients. Cette amélioration très importante va sensiblement améliorer la relation de la société avec le client, devenue un « leitmotiv » avec la mise en place de la norme ISO 9001.

Parallèlement, les ventes du second semestre de l'exercice ont été inférieures aux objectifs et le groupe travaille à une réorganisation du modèle économique afin d'être moins exposé à une contre performance commerciale, toujours possible dans le contexte économique actuellement dégradé.

L'accent va également être mis sur le développement des nouveaux produits comme « Confidence Services », le produit de confiance numérique développé par STS et dont les premières ventes ont été réalisées en juin 2011.

Sur le pôle IT Solutions :

Risc Group IT Solutions a subi sur l'exercice clos au 30 juin 2011 une baisse de son chiffre d'affaires, directement liée au phénomène d'attrition de contrats, constatée en 2010. La remise à niveau technologique réalisée en parallèle sur l'exercice a permis de résoudre ces problèmes de qualité de service, sources des décisions de non reconduction de contrats prises par les clients. Ce retour à la normale est aujourd'hui constaté très concrètement sur les plateformes de suivi, qui enregistrent un nombre d'incidents en diminution très significative.

Par ailleurs, les investissements réalisés depuis 18 mois dans la nouvelle infrastructure et la nouvelle organisation « cloud » permettent à Risc Group IT Solutions de proposer des nouveaux services d'hébergement  « best of breed » à ses clients historiques et futurs. 

L'outil industriel ainsi optimisé va permettre une croissance de l'activité à coût marginal dès le prochain exercice 2011/2012, les investissements réalisés à ce jour permettant l'absorption de nouveaux clients sur les trois prochaines années sans nouveau besoin d'infrastructure.

En conséquence, le prochain exercice doit permettre d'afficher le retour de la croissance du chiffre d'affaires et une amélioration mécanique de la rentabilité opérationnelle.

A cette occasion, Bernard Calvignac, Président directeur général de Risc Group, déclare :

« L'objectif que nous nous étions fixés de dégager un profit net sur l'exercice  n'a pas été complètement atteint car hors profit exceptionnel des 6,9M¤ lié à la vente des filiales étrangères INBOX, le résultat de l'exercice 2010/2011 affiche une perte de 1,5M¤, certes à comparer à une perte de 35 M¤ l'exercice précédent.

Plusieurs paramètres viennent expliquer la non-atteinte de cet objectif :

A l' arrivée de STS dans le capital de Risc Group en janvier 2010,  le groupe Risc n'avait plus d'offre produits/services compétitive en prix et crédible en qualité, compte tenu du nombre de litiges existant : cela a impliqué des  investissements de l'ordre de 5M¤ dans le domaine technique et de l'ordre de 2M¤ dans le domaine commercial, sans retombées business significatives sur l'exercice clos au 30/06/2011, mais avec une partie des charges, notamment au niveau des amortissements ou des contrats de location financière ; Les directions passées avaient jugé pertinent de réduire en 2007/2008 la part de maintenance dans les contrats vendus de 15% à 6% du chiffre d'affaires et dans le même temps de rallonger la durée des contrats INBOX de 48 mois à 60 mois. Au cours de l'exercice écoulé, nous avons constaté que le suivi d'une base installée de 25.000 contrats coutait à terme plus que les produits de maintenance actuels, ce qui nous oblige pour le prochain exercice à envisager de remonter la part de maintenance de 6% à 10%. Nous avons par ailleurs subi à partir d'avril 2011 une baisse de la marge de reconduction des contrats de l'ordre de 50%, compte tenu de l'allongement mentionné ci-dessus et nous subirons ce phénomène jusqu'au printemps 2012. De façon à produire des comptes plus prudents et à améliorer la récurrence des revenus sur la durée, nous avons décidé de commencer en Allemagne à comptabiliser les contrats au fur et à mesure de leur exécution, ce qui a pénalisé le chiffre d'affaires et le résultat de l'exercice d'un montant de l'ordre de 500K¤ par rapport au mode historique de comptabilisation de la cession du produit à l'installation.

Néanmoins, l'ensemble de ces éléments ne doit pas faire passer sous silence l'énorme travail de rationalité et de productivité accompli à tous les niveaux du groupe et sans lequel la société aurait cessé de fonctionner depuis longtemps :

L'ensemble des filiales Risc INBOX ont réduit les litiges techniques et commerciaux de plusieurs centaines à quelques unités parfaitement identifiées ; Risc n'est plus dépendant de son seul financeur historique, et de ses conditions financières défavorables, grâce aux services rendus par DEAL IT, filiale de financement du Groupe STS ; Le nombre de résiliations de contrats chez Risc Group IT Solutions est en réduction de 50% par rapport à l'exercice précédent, ce qui va contribuer mécaniquement à la croissance du chiffre d'affaires ; La qualité contractuelle s'est significativement améliorée grâce au refinancement ; Le c½ur de réseau de Risc Group IT Solutions a été complètement refondu et sa technologie actuelle classe la société depuis septembre 2011 en 1ère position des hébergeurs nationaux ; Au cours du mois d'octobre 2011, Risc Group IT Solutions a réussi à rembourser le solde de sa dette de 13M¤ contractée l'an passé tout en gardant une trésorerie de fonctionnement de l'ordre de 4 à 5M¤.

Pour espérer dégager un profit durable, il est impératif de pouvoir s'appuyer sur des fondations solides : nous pensons désormais les avoir.

Fort de ces nouvelles bases et  de nouvelles offres produits modernes et compétitives:

Le pôle IT Solutions doit afficher une croissance de son chiffre d'affaires de plus de 15 % sur les 12  prochains mois, la moitié de cette augmentation étant d'ores et déjà signée dans le domaine de la confiance numérique et du cloud, Le pôle INBOX a déjà enregistré 90 ventes de contrats de confiance numérique pour un montant de 700K¤, entre mai et octobre2011, malgré les deux mois d'été.

Sur la base de ces éléments, nous pensons que l'exercice 2011-2012 dégagera du profit et nous utiliserons ces marges de man½uvre pour poursuivre la politique d'étalement des revenus des contrats INBOX, afin d'augmenter la part de récurrence dans les revenus globaux et la sécurisation du modèle économique. ».

Le rapport financier complet sur les comptes au 30 juin 2011 sera disponible en ligne sur le site web de la société www.risc-group.com à la rubrique « Finance / Informations réglementées » le 18 novembre 2011 après bourse.

L'assemblée générale ordinaire annuelle de la société se tiendra le jeudi 29 décembre 2011 à 17 heures à l'auditorium de Capital 8, situé 32 rue Monceau à Paris (75008).

A propos de Risc Group

Risc Group, acteur majeur européen des services informatiques externalisés,  propose aux entreprises des solutions de réseaux, de communication, d'hébergement/infogérance, de sauvegarde en ligne et de confiance numérique en mode SaaS.
Risc Group est organisé autour de deux pôles :

Risc Group InBox : le pôle TPE & PME dédié aux sociétés en France et en Allemagne disposant de 5 à 100 postes informatiques. Risc Group IT Solutions : le pôle Moyennes & Grandes Entreprises en France dédié aux sociétés disposant de plus de 100 postes informatiques (ex Ornis).

Coté sur Euronext Paris, Risc Group est une société anonyme au capital de 21.580.900 ¤ qui a réalisé un chiffre d'affaires de 49,9 M¤ sur son dernier exercice fiscal de 12 mois clos le 30 juin 2011.

Code Isin : FR0010542647 | Code MNEMO : RSC | Site web : www.risc-group.com

Contacts Presse

Risc Group Pierre Camino
pierre.camino@risc-group.com
Tél : +33 (0)1 46 20 92 00
ACTUS
Relations investisseurs & actionnaires
Corinne Haury
chaury@actus.fr
Tél : +33 (0)1 53 67 07 65
Information réglementée
Communiqués au titre de l'obligation d'information permanente :
- Communiqué sur comptes, résultats, chiffres d'affaires Communiqué intégral et original au format PDF :
http://www.actusnews.com/documents_communiques/ACTUS-0-25894-cp-risc-group-181111.pdf © Copyright Actusnews Wire
Recevez gratuitement par email les prochains communiqués de la société en vous inscrivant sur www.actusnews.com
Receive by email the next press releases of the company by registering on www.actusnews.com, it's free

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant