Rire de soi pour s'en sortir

le
0
L'humour est de plus en plus requis : dans l'entreprise, sur les sites de rencontres? Mais aussi dans certaines thérapies qui s'appuient sur lui pour guérir les patients.

On savait déjà que les humoristes profitent de leur art pour faire un sort à leurs petites névroses: Gad Elmaleh, dans un sketch, joue ainsi l'obsessionnel compulsif occupé pendant des heures à téléphoner aux différentes sociétés de services qui l'arrosent de propositions publicitaires dans sa boîte aux lettres. Cela donne un monologue hilarant du genre: «Allô la pizzeria Renata? Oui, je voulais vous remercier et vous rassurer: je vais bientôt commander, c'est promis, les deux pizzas XL qui me permettront de profiter de la 3e gratuite que vous voulez m'offrir...» Gad Elmaleh, mais aussi son maître Jerry Seinfeld, Woody Allen ou, plus récemment, Guillaume Gallienne, les frères Podalydès, réussissent ainsi ce tour de force: faire rire avec leurs failles ingérables.

Mais il y a aussi...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant