Riposte militaire inévitable face au "terrorisme"-Gentiloni

le
3

ROME, 7 avril (Reuters) - Il est inévitable de recourir à des opérations militaires dans la lutte contre le "terrorisme" et il importe de s'opposer davantage aux persécutions religieuses, estime le ministre italien des Affaires étrangères, Paolo Gentiloni, dans une interview que publie mardi le Corriere della Sera. L'Europe, affirme le chef de la diplomatie de la Péninsule, a longtemps évité de regarder en face les dangers auxquels font face les populations d'autres régions du monde. "Répliquer au terrorisme sous-entend inévitablement des conséquences militaires. Cela choquera sans doute certains, mais il faut aussi s'attaquer à ces groupes sur le terrain militaire. Je n'utiliserai pas le mot de 'combat', afin d'éviter d'être qualifié de croisé", a expliqué Paolo Gentiloni. L'implantation des djihadistes de l'Etat islamique (EI) en Afrique du Nord, notamment en Libye, alarme l'Italie. Le chaos en Libye a grossi en outre le nombre d'immigrants qui arrivent en Italie par bateau, et l'attentat du musée du Bardo en mars à Tunis, revendiqué par l'EI, a choqué de nombreux Italiens habitués à passer leurs vacances en Tunisie. Paolo Gentiloni avait déjà déclaré que l'Italie était prête à intervenir militairement en Libye dans le cadre d'une mission internationale pour ramener la paix; mardi, il a estimé que le gouvernement de Rome pourrait envisager de contribuer à l'avenir à la lutte contre des organisations islamistes comme Boko Haram au Nigeria. Le fait que ces organisations visent des chrétiens implique que Rome fasse davantage d'efforts pour s'attaquer aux persécutions religieuses, "car cela touche à notre identité et à nos racines". Il est important en Italie - la cité du Vatican se trouvant à Rome -, de protéger les sites chrétiens et de minorités religieuses comme les Juifs, susceptibles de devenir des cibles d'islamistes, a-t-il estimé en outre. (Isla Binnie; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mo.conta le mardi 7 avr 2015 à 11:51

    faut les rasés..exterminés

  • M9390997 le mardi 7 avr 2015 à 11:32

    Bientôt, l armée dans les banlieues !

  • cinq7 le mardi 7 avr 2015 à 11:19

    ces 2 journaleux croient bon nous rappeler que la vatican est à Rome, au moins ce ministre a des cou..... pour parler clairement de ce problème