Rio Tinto résolu à augmenter sa production de minerai de fer

le , mis à jour à 11:00
0

PERTH, 7 mai (Reuters) - Rio Tinto RIO.AX RIO.L s'est engagé jeudi à maintenir au maximum sa production de minerai de fer en dépit de la chute des prix, aiguillonné par sa prévision d'une croissance de la demande chinoise à un milliard de tonnes en 2025. Alors que ses concurrents, le britannique BHP Billiton BLT.L BHP.AX et le brésilien Vale VALE5.SA ont réduit leurs ambitions dans ce secteur, le groupe anglo-australien a indiqué jeudi qu'il se concentrerait sur les réductions de coûts afin de rester le producteur le plus rentable. ID:nL5N0XJ1EI "Avec un minerai de fer se négociant actuellement à environ 60 dollars la tonne livrée en Chine, il nous faut faire davantage pour nous assurer de maintenir la distance entre nous et les autres producteurs", a déclaré le directeur général de Rio Tinto Sam Walsh lors des rencontres annuelles australiennes des groupes miniers internationaux. Les trois géants mondiaux Rio, Vale et BHP ont continué à augmenter leur production de minerai de fer malgré le ralentissement de la demande en Chine, ce qui a entraîné une chute des cours de 55% depuis le début de l'année dernière et menace la survie des acteurs de moindre envergure du secteur. Rio Tinto prévoit de livrer 350 million de tonnes de ce matériau cette année, notamment en provenance de ses stocks, contre 300 millions en 2014. Le deuxième producteur mondial de minerai de fer est sur le point d'achever un programme d'expansion de ses infrastructures mais prévoit d'atteindre une capacité de production de 350 millions de tonnes en 2017 seulement. La prévision d'une demande d'un milliard de tonnes en 2025 en Chine -- comparable aux estimations de BHP Billiton -- a été remise en cause par des économistes et contredit l'association des aciéristes chinois, qui juge que la demande a atteint son pic à environ 820 millions de tonnes. Le premier sidérurgiste mondial ArcelorMittal, qui a abaissé ses prévisions de bénéfice 2015 en raison notamment de l'impact de la chute des cours du minerai de fer sur ses activités minières, a également revu en baisse ses prévisions de consommation mondiale d'acier, notamment pour la Chine. ID:nL5N0XY1GR Le président de Rio Tinto Jan du Plessis a cependant assuré que le conseil et la direction du groupe maintenaient leurs positions sur le sujet. "C'est une décision importante à laquelle nous sommes parvenus après un long débat." (Morag MacKinnon et Sonali Paul, Myriam Rivet pour le service français, édité par Benoit Van Overstraeten)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux