Rio Tinto refuse de renégocier en Mongolie

le
0

(Commodesk) L'accord d'investissement pour le projet Oyu Tolgoi, en Mongolie, ne sera pas renégocié. Turquoise Hill, une filiale de rio Tinto, a assuré lundi 15 octobre qu'aucune des parties prenantes au développement de la mine de cuivre, d'or et de charbon ne souhaitait revenir sur le contrat signé en octobre 2009.

D'après Turquoise Hill, une demande de renégociation a été adressée aux compagnies concernées par les autorités. Celles-ci n'ont pas confirmé cette information, et le ministre des Affaires étrangères avait même déclaré au début du mois que le gouvernement ne chercherait pas à augmenter ses parts dans le projet, de peur de faire fuir les investisseurs étrangers.

Les compagnies minières Rio Tinto, Turquoise Hill et Ivanhoé (majoritairement détenues par Rio Tinto) auraient déjà déboursé six milliards de dollars américains. L'Etat de Mongolie détient 34% du projet.

Rio Tinto a par ailleurs publié ses résultats trimestriels ce mardi 16 octobre. Entre juillet et septembre, il a enregistré des progressions de production sur le cuivre (21%), la bauxite (13%), le charbon (21%) et le minerai de fer (5%). Pour ce dernier, qui assure 80% de ses profits, Rio Tinto maintient ses prévisions pour 2012 malgré de moins bonnes perspectives sur le marché chinois.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant