Rio Tinto réduit ses coûts en Australie

le
0

(Commodesk) La conjonction d'une baisse des prix mondiaux du charbon et d'une hausse des coûts d'exploitation de ses mines en Australie conduit Rio Tinto à licencier.

La minière va supprimer des postes à Clermont, une des mines les plus modernes du bassin de Bowen, dans le Queensland, ouverte en 2010. Rio Tinto veut accroitre sa compétitivité en réduisant les emplois sur ce site et en fermant la mine voisine de Blair Athol, parce que ses coûts en salaire, en énergie et en impôts ont augmenté. Une nouvelle taxe sur les bénéfices des minières entre notamment en vigueur au 1er juillet.

La minière estime néanmoins qu'une demande en charbon de bonne qualité de la région existe toujours chez les sidérurgistes indiens. Le charbon thermal australien qui se vendait 141 dollars la tonne en janvier 2011 a perdu 53 dollars en 18 mois, sous l'effet d'une concurrence américaine accrue.

La mine de Clermont, d'une capacité de 12 millions de tonnes par an, en produit 6, et dispose de 177 millions de tonnes de réserves. Elle est exploitée en partenariat avec les japonaises Mitsubishi, J-Power and Japan Coal Development Australia. Blair Athol produit 10 millions de tonnes depuis 1984 pour les mêmes clients, mais sa fermeture était programmée. 770 personnes travaillent sur les deux sites.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant