Rio Tinto investit dans une fonderie d'aluminium au Canada

le
0
(Commodesk) Rio Tinto investira 2,7 milliards de dollars pour compléter son projet de modernisation de la fonderie d'aluminium de Kitimat, au Canada (Colombie-Britannique), a annoncé le géant minier anglo-australien en fin de semaine dernière. Le projet doit permettre d'augmenter de 48% la capacité actuelle de la fonderie, qui atteindrait 420.000 tonnes d'aluminium par an. L'usine sera entièrement alimentée par une centrale hydroélectrique appartenant à Rio Tinto et utilisera une technologie permettant de réduire de moitié les émissions de CO2, selon la compagnie. La production doit débuter en 2014. "Une fois terminée, Kitimat sera l'une des fonderies plus efficaces et les moins coûteuses au monde, et nous permettra d'être en meilleure position pour répondre à la demande en forte croissance du marché Asie-Pacifique", affirme Jacynthe Côté, directrice générale de Rio Tinto Alcan. Le 16 novembre dernier, Rio Tinto Alcan avait annoncé la prochaine fermeture de sa fonderie de Lynemouth, en Angleterre, qui emploie plus de 500 personnes, en raison des coûts jugés prohibitifs de l'électricité et des taxes carbone.
Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant