Rio Tinto envisage de céder son activité dans les diamants

le
0
RIO TINTO ENVISAGE DE CÉDER SON ACTIVITÉ DANS LES DIAMANTS
RIO TINTO ENVISAGE DE CÉDER SON ACTIVITÉ DANS LES DIAMANTS

MELBOURNE (Reuters) - Rio Tinto a ouvert mardi la voie à la cession de son activité dans les diamants, d'une valeur comptable de 1,2 milliard de dollars, tournant le dos comme son concurrent BHP Billiton à un segment qui a perdu de son éclat.

Le troisième groupe minier mondial, qui se concentre actuellement sur ses activités plus profitables dans l'exploitation du minerai de fer, du cuivre et dans l'uranium, a fait savoir qu'il passait en revue son activité dans les diamants et qu'il envisageait sa cession.

"Nous avons une activité diamantaire précieuse, de qualité, mais vu sa taille nous sommes en train de voir si nous pouvons créer davantage de valeur avec une structure de propriété différente", a dit dans un communiqué le directeur général de la branche diamants et minéraux de Rio Tinto, Harry Kenyon-Slaney.

Vers 08h10 GMT, l'action Rio Tinto gagnait 1,5% à la Bourse de Londres, faisant légèrement mieux que l'indice sectoriel des valeurs minières, en hausse de 1,2%.

L'activité diamantaire de Rio Tinto - qui comprend la mine d'Argyle, en Australie, célèbre pour ses diamants roses, ainsi qu'une mine au Canada et une autre au Zimbabwe - viendrait sur le marché en même temps que celle de BHP Billiton, qui souhaite céder sa mine d'Ekati, au Canada.

D'après un analyste du secteur, l'activité diamantaire de Rio Tinto pourrait attirer près de 2 milliards de dollars (1,5 milliard d'euros), soit bien plus que sa valeur comptable établie à 1,2 milliard.

Le bénéfice net de cette activité a diminué de 86% l'an dernier, à 10 millions de dollars, pour un chiffre d'affaires de 727 millions de dollars, plombé par le coût des travaux d'expansion de sa mine d'Argyle.

Sonali Paul, Natalie Huet pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant