Rio sous haute surveillance

le
0
Rio sous haute surveillance
Rio sous haute surveillance

Embusqués derrière la porte d'une rame de train à l'arrêt, deux faux terroristes lourdement armés tirent des balles à blanc en direction de militaires qui s'approchent sur le quai. Ils viennent d'actionner une bombe artisanale dans une des voitures et retiennent des passagers en otages.

 

En contrebas, un autre groupe de militaires avance discrètement sur les rails et se positionne face aux individus armés. « Les terroristes ne peuvent plus avancer. Le périmètre est désormais bouclé. Toutes les autres stations du réseau ont été fermées et les passagers évacués », explique un officiel de l'armée dans un micro.

 

« Après une évaluation de la situation, le centre de commandement décide d'actionner les forces spéciales. » Quelques minutes plus tard, une unité d'élite descend d'un hélicoptère. Les individus armés sont neutralisés. L'opération est un succès.

 

En contact régulier avec les autorités françaises

 

Située à proximité d'un des pôles olympiques, la gare ferroviaire de Deodoro, dans la zone ouest de Rio, a accueilli, voici une dizaine de jours, le plus grand exercice d'opération antiterroriste mené dans la ville. Près de 1 000 policiers, militaires, agents de sécurité et civils ont participé à cette simulation, prévue depuis six mois par le plan de sécurité olympique pour tester l'efficacité de coordination de toutes les forces armées brésiliennes qui seront mobilisées pendant la compétition. « Toutes nos troupes sont prêtes à faire face à la menace terroriste qui pèse sur la compétition », a souligné, satisfait, le commandant Luiz Fernando Delage lors d'une conférence de presse à la fin de l'exercice. « La synergie est notre mot d'ordre. Nous sommes notamment en contact régulier avec les autorités françaises pour affiner notre organisation. » Dès le lendemain de l'attentat de Nice, le Brésil a annoncé le renforcement de son dispositif de sécurité. ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant