Rio, le jour d'après

le
0
Rio, le jour d'après
Rio, le jour d'après

La flamme à peine éteinte, il est déjà temps de faire ses adieux à la Cité merveilleuse. Depuis lundi matin, des dizaines de milliers d'athlètes et de touristes convergent vers l'aéroport international de Rio de Janeiro. Pour éviter qu'ils ne se retrouvent prisonniers des traditionnels embouteillages qui paralysent la ville aux heures de pointe, le maire a déclaré cette journée fériée. Une dernière altération dans le quotidien des Cariocas : les habitants de Rio vivent depuis plusieurs années au rythme de la préparation des JO et des grands travaux d'aménagement urbain engagés à cette occasion.

 

Dans la ville, la fin de l'événement est donc accueillie dans un mélange de soulagement, de satisfaction mais aussi de mécontentement. Comme il fallait s'y attendre — cela avait déjà été le cas pour la Coupe du monde de 2014 — Rio a finalement été capable d'organiser un grand événement sportif. Les arènes étaient prêtes pour accueillir les compétitions, le boulevard olympique a vu passer des millions de personnes venues assister aux rencontres sur les écrans géants ou profiter des concerts organisés chaque jour. En termes de sécurité, hormis les vols à l'arraché ou à main armée, réguliers à Rio, aucun drame majeur n'a été signalé.

 

Plusieurs ratés et un futur incertain

 

Satisfaits, les Brésiliens le sont face au palmarès de leur équipe olympique, qui a décroché 19 médailles dont 7 en or, un record dans l'histoire du pays. La compétition aura aussi eu le mérite de réconcilier le Brésil avec sa Seleção, qui a décroché son premier titre olympique à l'issue d'un match en forme de revanche conte l'Allemagne, et de refaire briller le second sport de prédilection du pays, le volley-ball, en or face à l'Italie.

 

Pour autant, le déroulement des JO ne s'est pas fait sans couac. Temps de transport à rallonge pour accéder aux arènes ou au centre de presse, files d'attente ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant