Rio : la contestation gagne les favelas après la mort de civils

le
0
Pour la première fois, une grande manifestation est partie de la favela Rocinha, l'une des plus grandes d'Amérique latine et s'est dirigée vers le bord de mer.

Rio de Janeiro

Neuf morts dont un policier, voici le bilan de la nuit de violence qu'a vécu le complexe du Maré, un ensemble de favelas situé au nord de Rio, sur la route qui mène à l'aéroport. Lundi soir, en marge d'une manifestation à proximité de cette zone, des jeunes ont commencé à voler des manifestants et des automobilistes bloqués sur l'Avenue Brésil. La police allait les poursuivre toute la nuit dans le dédale de ruelles et provoquer ce que les habitants nommaient comme un «massacre».

Mardi, l'ONG Observatoire des favelas a organisé une manifestation dans le complexe même pour obtenir le départ des forces de l'ordre, dont le Bataillon des forces spéciales (BOPE). Environ 300 personnes ont manifesté aux cris de «sans violence», «pas de canon mais des investissements» dans ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant