Rio 2016, Tennis : une défaite « difficile à assumer » pour Nicolas Mahut

le
0
Rio 2016, Tennis : une défaite « difficile à assumer » pour Nicolas Mahut
Rio 2016, Tennis : une défaite « difficile à assumer » pour Nicolas Mahut

La France a perdu dimanche soir une grande chance de médaille. Numéro 2 mondiale mais tête de série numéro 1 du tournoi, la paire Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut a été battue dès le premier tour par la modeste doublette colombienne Robert Farah-Sebastian Cabal, 6/7, 3/6.

Les Français, vainqueurs de Wimbledon et de l’US Open, ont raté quatre balles de debreak pour revenir à 5/4 dans la deuxième manche. Quelques minutes plus tard, la paire Monfils - Tsonga tombait elle aussi (6-1, 6-4) devant les Américains Ram et Baker. Après le couac du double féminin Mladenovic-Garcia samedi, c’est un nouveau camouflet pour le tennis français à Rio. 

Que s’est-il passé ?

​​​​​

Nicolas Mahut. Il s’est passé qu’on a pas réussi à faire le match qu’on voulait. Nous n’avons pas évolué au niveau qui est le notre, à notre meilleur niveau. Contre une équipe qui a très bien joué, ce n’était pas suffisant. Nous étions venus pour être médaillés et puis.... Ce n’est pas évident de se présenter devant vous dans ces conditions quelques minutes après le match.

Pourquoi ?

N.M. Elle est difficile à assumer cette défaite parce que nous ne sommes pas sur le circuit habituel. Nous ne jouons pas pour nous, nous n’avons pas de points ATP à gagner mais on voulait partager un podium avec tout le monde qui est derrière nous, le staff, tous les Français qui attendent de vibrer pour des médailles. On les a déçus.

La pression de favoris était trop forte ?

Pierre-Hugues Herbert. Non, la pression on sait la gérer, c’est notre métier. Oui, ce n’était pas la même que d’habitude mais ce n’est pas une excuse. Ce n’est pas la pression qui nous fait perdre.

C’est quoi alors ?

P.H.H. Simplement, nous n’avons pas pu être bien au même moment tous les deux. Quand je l’étais, Nicolas était en dessous et vice-versa. Nous n’avons pas pu marqué les points qui passent quand ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant