Rio 2016, football : le Brésil de Neymar redonne le sourire à tout un peuple

le
0
Rio 2016, football : le Brésil de Neymar redonne le sourire à tout un peuple
Rio 2016, football : le Brésil de Neymar redonne le sourire à tout un peuple

Le Brésil en rêvait, la Seleçao l'a fait. La sélection brésilienne a remporté le tournoi de football des Jeux olympiques de Rio au Maracaña, ce samedi soir (dimanche matin en France), à la veille de la clôture des JO. En dominant l'Allemagne au bout du suspense (1-1, 5-4 tab), les coéquipiers de Neymar, buteur dans le temps réglementaire et auteur du tir au but décisif, ont redonné le sourire à un peuple encore traumatisé par la Coupe du monde 2014.

 

C'était une question d'honneur. Deux ans après la claque 7-1 administrée par les Allemands aux Brésiliens en demi-finale de la Coupe du monde, la sélection olympique devait prendre une petite revanche face à son homologue allemande, en finale du tournoi olympique. «C'était une responsabilité que toute l'équipe portait, car c'est le sport numéro un dans notre pays, admet ainsi le sélectionneur Rogerio Micale. Cette phase est passée et maintenant on va avoir un peu plus de tranquillité. Notre foot n'est pas mort, je crois beaucoup au potentiel de nos joueurs et à ce qu'on peut faire sur la scène mondiale.»

 

Neymar héros national

 

En tête de gondole de ce renouveau espéré, Neymar s'élève plus que jamais en héros national. Blessé en quart du monde du Mondial 2014 face à la Colombie, le joueur du FC Barcelone avait assisté impuissant à la déroute de ses partenaires. Cette fois, en compagnie d'espoirs brésiliens âgés de moins de 23 ans, il a pu conduire la Seleçao vers la victoire finale et son premier titre aux Jeux olympiques. En deux temps, l'idole de tout un peuple a mené les siens vers un triomphe attendu, espéré et presque obligatoire : d'abord en ouvrant le score sur un coup franc direct (27e) puis en inscrivant le tir au but de la gagne (5-4).

 

 

A ti, toda a honra e toda a glória \ud83d\ude4f \u26bd pic.twitter.com/pE1t1meuYc

— Neymar Jr (@neymarjr) 21 août 2016

 

 

 

Le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant