Rio 2016. Boxe -81kg : Bauderlique, le bronze d'un gars en or

le
0
Rio 2016. Boxe -81kg : Bauderlique, le bronze d'un gars en or
Rio 2016. Boxe -81kg : Bauderlique, le bronze d'un gars en or

À la sortie de son combat perdu contre le champion du monde, le Cubain La Cruz, Mathieu Bauderlique (27 ans) a l'arcade ouverte. Et un sourire lumineux : il est médaillé de bronze chez les - 81 kg. Il n'en revient pas, il revient de tellement loin... Champion de France 2009 et 2010 dans la catégorie en dessous (- 75 kg), le Nordiste avait raté la qualif pour Londres en 2012, d'un rien. Il avait sombré dans une grosse dépression, mangeant n'importe quoi. «J'ai eu un très gros problème de poids. J'ai fini par m'abîmer physiquement et mentalement en tentant les régimes, raconte-t-il. J'ai failli tout abandonner.» Son père confie qu'il se pesait 5 à 6 fois par jour. La boxe a alors failli perdre un joyau.

 

C'est loin, tout ça : l'APB, la boxe pro, lui a tendu les bras en lui permettant de passer dans la catégorie de poids supérieure, chose impossible chez les amateurs. Mathieu Bauderlique se découvre une nouvelle jeunesse. Champion du monde comme Yoka et Mossely, il a abordé les Jeux en pleine confiance. «Les médias ne parlaient que de Tony (Yoka), dit-il. Nous, nous étions plus tranquilles.»

 

Passer de 12 à 3 rounds

 

Façon de parler. Car le Nordiste d'Hénin-Beaumont, converti à l'islam, très adepte de la méditation et marié depuis peu, avait ses propres soucis. Venant des pros avec des combats de 12 rounds, il a dû s'adapter au format amateur en trois rounds. «C'est comme si on avait fait courir une finale de 800 m à un coureur de 10 000m», image Kévinn Rabaud, le DTN. Le Chti a bossé comme un fou et ça a marché. «Mathieu, je le surkiffe, je l'adore, raconte Brahim Asloum, champion olympique 2000. Il est doux, timide, très à l'écoute. Il marche à l'affect, mais quelle boxe !»

 

6 médailles tricolores

Tony Yoka (+ 91 kg) et Sarah Ourahmoune (- 51 kg), qualifiés hier pour les demi-finales, ont assuré une cinquième et une sixième médailles à l'équipe de France de boxe. ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant