Rio 2016, athlétisme: c'est parti pour les Bleus

le , mis à jour à 08:07
0
Rio 2016, athlétisme: c'est parti pour les Bleus
Rio 2016, athlétisme: c'est parti pour les Bleus

L' heptathlète Antoinette Nana Djimou sera la première tricolore à entrer dans la compétition, tout à l'heure, du côté du stade olympique. Elle avait été aussi la première à prendre, mardi, ses quartiers au village, en provenance de Sao Paulo, où  l'équipe de France a vécu en quasi vase clos pendant une dizaine de jours. «Faute de places suffisantes au village, les athlètes n'avaient pas l'autorisation de s'y installer plus de trois jours avant leurs épreuves, précise Renaud Longuèvre, manageur des Bleus. Plutôt que d'arriver directement de Paris, nous avons choisi un camp de base. Cela permet notamment de resserrer les liens.»

 

Même si il n'y avait aucune obligation, pratiquement tous les athlètes sont passés par Sao Paulo. Seule la marathonienne Christelle Daunay est venue directement à Rio. Le site - l'université de Sao Paulo, proche de l'aéroport - n'a pas été choisi au hasard. «Pendant 3 ans nous avons préparé ce camp, poursuit Renaud Longuèvre. Les manageurs de chaque spécialité sont venus visiter le stade, tantôt pour vérifier si le butoir de la perche était conforme, tantôt pour s'assurer que l'aire de lancer de disque correspondait aux attentes. L'accent a également été mis sur la sécurité, des agents s'occupant spécialement de veiller sur les Bleus. Les traditionnels discours du président Bernard Amsalem et du Directeur technique national Ghani Yalouz ont eu lieu lundi soir, ultime jour d'intimité des athlètes tricolores. «Il leur a simplement été répété qu'aux Jeux Olympiques, tout était possible, aucun objectif de médaille n'a été fixé», précise Renaud Longuèvre.

 

Les athlètes français, qui avaient décroché trois médailles à Londres, ne manquent pourtant pas d'ambitions. Renaud Lavillenie, qui dispute les qualifications ce samedi, est là pour conserver son titre à la perche, malgré un retour de blessure, Mahiédine Mekhissi ambitionne une troisième médaille ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant