Rigueur : les prestations sociales et les grandes sociétés aussi touchées

le
0
Les autres mesures du plan d'économies présenté hier par François Fillon.

? Majoration de 5% de l'imposition sur les sociétés des grandes entreprises

L'impôt sur les sociétés des grandes entreprises -dont le chiffre d'affaires est supérieur à 250 millions d'euros- sera majoré de 5% en 2012 et 2013. Rendement attendu: 1,1 milliard d'euros par an.

? Revalorisation forfaitaire des prestations familiales et des aides au logement

L'idée de fiscaliser les allocations familiales a été abandonnée au profit de leur revalorisation forfaitaire, à hauteur de 1% en 2012 «à titre exceptionnel», c'est-à-dire au niveau de la croissance prévue. Soit une économie globale de 500 millions d'euros. «La plupart des prestations sont revalorisées chaque année en fonction de l'inflation, mais dans le contexte actuel cela représente une charge lourde, de plus de 7 milliards d'euros», a indiqué François Fillon. Les minima sociaux (RSA, minimum vieillesse, allocation spécifique de solidarité, allocation adulte handicapé...) et

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant