Rigueur : le gouvernement prêt à des assouplissements

le
0
Le président de l'Assemblée nationale, Bernard Accoyer, a plaidé pour un abaissement du seuil de taxation des hauts revenus. «Le débat est ouvert», a répondu le ministre de l'Economie François Baroin.

Les députés entament ce mardi l'examen du projet de loi de finances rectificative, qui comprend notamment les mesures du plan anti-déficit présenté fin août. Une période risquée pour le gouvernement, certaines mesures du plan étant vivement contestées dans la majorité.

Après la suppression la semaine dernière du relèvement de la TVA sur les parcs à thème, le président UMP de l'Assemblée nationale, Bernard Accoyer, a plaidé ce mardi matin, dans une interview aux Echos , pour un abaissement du seuil de taxation des hauts revenus. Les personnes déclarant plus de 250.000 euros de seraient concernées, alors que le plan du gouvernement ne visait initialement que les revenus de plus de 500.000 euros. Le président UMP dela commission des affaires sociales, Pierre Méhaignerie, avait même auparavant appelé à une taxation dès 80.000 euros de revenus pour un célibataire.

250.000 euros, «c'est un niveau encore très élevé. Je pense que cette réflexion devra être déba

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant