Rien ne va plus entre Huchon et Montebourg

le
3
Le ministre du Redressement productif estime que tout n'a pas été fait pour éviter la délocalisation au Maroc de la plate-forme téléphonique de la Stif.

De la friture sur la ligne. Entre Jean-Paul Huchon et Arnaud Montebourg, les relations sont pour le moins perturbées. Et cela ne devrait pas s'arranger. En cause, l'accusation portée par le ministre du Redressement productif contre le président PS de la région Ile-de-France, l'accusant de n'avoir pas tout fait, début juillet, pour éviter qu'un contrat d'assistance téléphonique ne soit noué entre le Syndicat des transports d'Ile-de-France (Stif) et une entreprise maro­caine.

En plein débat sur les délocalisations, cette affaire ne pouvait plus mal tomber pour le ministre qui, le 27 juillet, indique avoir dit à Jean-Paul Huchon qu'il lui fallait «reconsidérer la décision en remettant l'appel d'offres sur le métier». Et surtout qu'il ne fallait pas être «prisonnier de règles qui contribuent à délocaliser les emplois». En l'occurrence le Code des marchés publics, qui interdit à une entreprise de territorialiser ses marchés.

La bourrasque a soufflé

Mardi, Arnaud Mon

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1961G le samedi 4 aout 2012 à 11:04

    moi ça m'amuse de voir le ps se déchiré.hollande prendra il encore un bain de foule en 2013!!!!!!

  • dhote le samedi 4 aout 2012 à 08:57

    Montebourg n'a pas l'âge de la retraite mais la France serait gagnante qu'il en bénéficie immédiatement par dérogation.

  • janaliz le samedi 4 aout 2012 à 06:30

    Alors le montebourg on s'excuse quand auprès des dirigeants et de la famille Peugeot pour injures publiques et accusations à tort. Car devant vos portes ce n'est pas très brillant monsieur lave plus blanc