Rien n'est joué selon les sondeurs

le
0
À neuf mois de l'élection présidentielle, les sondeurs considèrent tous que les jeux sont très ouverts. La moitié des électeurs n'a pas encore fait son choix.

Les sondeurs sont unanimes: rien n'est joué pour 2012. «Nous sommes dans la photographie de l'opinion. Pas encore dans le pronostic», analyse Jérôme Fourquet, directeur adjoint du département opinion de l'Ifop. «Dans une présidentielle, l'opinion peut bouger considérablement» confie Roland Cayrol, l'ancien patron de l'institut CSA. Rappelant que la moitié des électeurs n'a pas encore fait son choix, il ajoute: «Je ne lis pas dans le marc de café. Aujourd'hui, je ne ferais aucun pronostic.» À neuf mois de l'élection présidentielle, les sondeurs considèrent tous que les jeux sont très ouverts.

Le sondage CSA pour RMC, BFM TV et 20 minutes, donnant pour la première fois Nicolas Sarkozy en tête face à Martine Aubry au premier tour et au coude-à-coude avec François Hollande, marque-t-il toutefois une rupture? «Les primaires chez les Verts et le dépôt des candidatures socialistes ont eu un effet de politisation accélérée sur l'électorat français. Jusqu'à fin

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant