« Rien à perdre » pour Garcia

le
0
« Rien à perdre » pour Garcia
« Rien à perdre » pour Garcia

A quelques heures du début de la finale de la Fed Cup à Strasbourg, les tenniswomen de l'équipe de France ont fait part de leur excitation de jouer une telle confrontation à domicile et de se féliciter du chemin parcouru depuis des mois.

Caroline Garcia : « C’est plus de l’excitation positive que de l’appréhension par rapport à l’événement. Certes, c’est notre première finale de Fed Cup, mais on a bataillé pour l'obtenir. Il n’y a pas si longtemps, on était encore bien loin d’une finale de Fed Cup et pas grand monde ne croyait en nous. Aujourd’hui, on est là et on n’a rien à perdre. » Pauline Parmentier : « C’est la dernière marche pour gagner la Fed Cup et on a conscience qu’elle est très haute. Elles sont très fortes individuellement mais aussi en équipe. Elles l’ont prouvé à de nombreuses reprises. Notre force est de savoir d’où on vient car on était à deux doigts d’être dans le groupe trois. Sur un tel week-end, il peut se passer beaucoup de choses. On y croit à fond. » Alizée Cornet : « Une finale, c'est très spécial. Il va falloir bien la gérer de bout en bout. On a tout un staff pour nous bien cadrer. Cette finale, on va la jouer tous ensemble. Le fait qu'Amélie ait déjà vécu des finales de Fed Cup est un gros plus. Elle sait ce que c'est de jouer une finale de Grand Chelem. La pression, elle connaît. Elle sait comment profiter des opportunités. Et on sait qu'il n'y aura pas beaucoup d'espaces ! A mon avis, cette finale sera aussi un combat mental. Il faudra répondre présent dans les moments clés. J'espère que ça ne se passera pas comme la demie de l'an dernier à Ostrava (perdue 3-0 dès le troisième simple), ce serait trop frustrant. Mais je sais qu'on a toutes à cœur de livrer des matches plus serrés. »
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant