Rick Perry défie ses rivaux républicains

le
0
Nouveau favori des sondages, le gouverneur du Texas participait mercredi à son premier débat dans la course à l'investiture.

À New York

Dans la politique américaine, on appelle cela «répondre au coup de fil de trois heures du matin». Confronté à son premier test sérieux à la tête de son État, le gouverneur du Texas, Rick Perry, n'a pas hésité un instant. Il a abandonné une étape importante de la campagne présidentielle en Caroline du Sud, mardi, pour retourner d'urgence dans son État ravagé par de gigantesques incendies. Le feu y a déjà détruit plus d'un millier de maisons et fait au moins quatre morts.

À l'heure où les Américains se demandent où est le capitaine du navire à Washington, ce geste pourrait accroître la popularité du Texan, déjà en train de monter en flèche. Selon un nouveau sondage Wall Street Journal-NBC News réalisé auprès des électeurs républicains, il arrive désormais loin devant l'ex-favori et ancien gouverneur du Massachusetts, Mitt Romney, avec 38% d'avis favorables, contre 23% pour son rival. En troisième position, le «libertarien» Ron Paul obt

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant