Richemont prêt à injecter du cash dans Lancel avant cession

le
0

par Astrid Wendlandt

PARIS (Reuters) - Richemont serait prêt à injecter du cash dans Lancel pour hâter une cession de la marque française de maroquinerie, déficitaire, ont déclaré des sources proches du dossier.

Le groupe de luxe suisse a mandaté la banque Nomura pour trouver un acquéreur, mais il y a eu jusqu'ici davantage de repreneurs potentiels qui ont jeté l'éponge que de candidats qui ont fait une proposition, ont indiqué plusieurs sources.

"Je crois que Richemont est prêt à apporter un financement pour couvrir certaines pertes de Lancel", a dit l'une des sources.

Selon deux sources, l'investissement pourrait représenter deux années de pertes, soit quelque 20 millions d'euros.

Richemont et Lancel se sont refusés à tout commentaire.

Lancel a enregistré une perte opérationnelle de 10 millions d'euros lors de son exercice fiscal clos en juin 2013, pour un chiffre d'affaires de 135 millions d'euros, selon deux sources qui ont eu accès aux livres de comptes de Lancel.

Les fonds Change Capital et Lion Capital sont parmi les quelques repreneurs potentiels qui ont exprimé un véritable intérêt pour Lancel, ont indiqué les sources. Il faut y ajouter le groupe asiatique Swire qui cherche un partenaire en vue d'une offre, ont-elles ajouté. [

Richemont avait racheté Lancel en 1997 pour 200 millions d'euros environ, avait récemment indiqué une source industrielle.

Astrid Wendlandt, Dominique Rodriguez pour le service français, édité par Jean-Michel Belot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant