Richemont: Bryan Garnier abaisse sa cible à 60 francs.

le
0

(CercleFinance.com) - Bryan, Garnier & Co. reste prudemment neutre sur l'action du groupe de luxe helvétique Richemont en vue des comptes semestriels attendus le 4 novembre. Les analystes ont aussi ramené leur estimation de sa valeur d'équilibre de 63 à 60 francs suisses. Cependant, ils ne préconisent pas pour autant de vendre le titre, mettant en avant la robustesse de ses fondamentaux.

Spécialiste de la haute joaillerie (Cartier, Van Cleef & Arpels) et de l'horlogerie très haut de gamme (Cartier également, Jaeger-LeCoultre, Vacheron Constantin, ...), Richemont a fait état de ventes intermédiaires très mal orientées (- 13% en données comparables) sur les cinq premiers mois de son exercice 2016/2017.

Sur le semestre, Bryan Garnier anticipe une contraction organique du CA de 12%. Ce qui devrait entraîner, comme annoncé, une chute du résultat d'exploitation de 45%. Les analystes ont ajusté vers le bas leurs estimations de bénéfices par action, d'où la baisse de l'objectif de cours.

Cependant, la note de recherche met en avant les qualités de Richemont : 'la force de ses marques, l'équilibre de son portefeuille, et une solide position de trésorerie nette' (5,3 milliards d'euros à fin mars), autant de facteurs jugés 'sains' par Bryan Garnier. Qui en conséquence ne conseille pas de vendre le titre.

Bryan Garnier souligne enfin qu'après un début d'année éprouvant, le titre se comporte mieux ces derniers temps en Bourse.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant