Richard Branson dément l'idée d'un exil fiscal

le
2
Le fondateur du groupe Virgin vient de publier un vibrant plaidoyer pour justifier son installation définitive dans les îles Vierges britanniques.

Virgin Mega Star, Richard Branson a 63 ans et, c'est juré, il ne pense plus qu'à sa santé et au bien-être de sa petite famille. C'est pour cela, et pour cela seulement, qu'il a décidé de partir vivre dans la partie britannique des Antilles, les îles Vierges. Attaqué par la presse britannique et notamment le Sunday Times, l'homme d'affaires anglais a expliqué que c'est par amour de l'île Necker qu'il avait décidé de s'y établir, et surtout pas pour échapper au fisc anglais.

C'est le Sunday Times qui est à l'origine de ce coup de projecteur sur la vie fiscale de Richard Branson. La presse britannique lui reproche surtout d'avoir choisi ce petit paradis naturel et fiscal après s'être drapé toute sa vie dans les plis du drapeau anglais pour favoriser ses affaires, assure-t-on du côté de la City.

Plaidoyer sur blog

Vexé, Richard Branson a pris sa plus belle plume électronique pour écrire sur son blog qu'il avait la conscience tranquille. D'autant qu'il avait créé des milliers d'emplois et payé des centaines de millions d'euros d'impôts, ce qui lui donnait après tout le droit d'aller vivre où bon lui semble. «Nous avons la chance de vivre sur le plus bel endroit du monde (...), je n'ai pas quitté la Grande-Bretagne pour des raisons fiscales mais pour mon amour des îles Vierges britanniques et notamment l'île Necker que j'ai achetée lorsque j'avais 29 ans, alors qu'elle était encore inhabitée».

Richard Branson explique aussi qu'il a décidé de s'y installer en permanence voici 7 ans. «Je travaille toujours jour et nuit désormais concentré sur des opérations à but non lucratif. À Necker je peux aussi prendre soin de ma santé». Un beau plaidoyer, mais vu de Paris, les îles Vierges sont considérées comme un paradis fiscal. L'appréciation ne semble pas être différente depuis Londres.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • lemeri38 le mardi 15 oct 2013 à 10:43

    je vois même pas pourquoi il se justifie, on est dans un monde libre il a le droit d'habiter ou il veut surtout si fiscalement c'est plus intéressant.....c'est son pognon après tout pas celui de l'état

  • supersum le mardi 15 oct 2013 à 10:05

    Je croyais que les anglais aimaient les exilés fiscaux français et leur dépliait le tapis rouge, ah ok seulement les français alors