Ricciardo sort vainqueur d'un final haletant

le
0
Ricciardo sort vainqueur d'un final haletant
Ricciardo sort vainqueur d'un final haletant
Daniel Ricciardo (Red Bull) a remporté le Grand Prix de Hongrie au terme d'un final haletant où il a consécutivement doublé Lewis Hamilton, 3eme, et Fernando Alonso (Ferrari), deuxième. Nico Rosberg, 4eme, conserve la tête du classement général.

Les qualifications avaient donné le ton d'une course qui n'était pas jouée d'avance. Et elle a bien réservé son lot de surprises. « Grâce » à la pluie qui s'est abattue quelques instants avant le départ. Impérial lors des essais libres et des qualifications, Nico Rosberg avait d'abord pris le soin de ne laisser que peu de place au doute en prenant un départ parfait à l'inverse de Sebastian Vettekl (Red Bull), rétrogradé de la deuxième à la quatrième place dès le départ. Tout allait bien pour le leader du championnat du monde jusqu'au neuvième tour où la sortie de piste de Marcus Ericsson (Caterham) a contraint la voiture de sécurité à entrer en piste. Piégé par l'entrée tardive de cette dernière, Rosberg a manqué le retour aux stands pendant que ses adversaires ne se sont pas gênés pour changer de pneus.

Et si l'Allemand s'est retrouvé à la cinquième place, une autre sortie de piste, celle de Romain Grosjean, a fait les affaires de son équipier, Lewis Hamilton. Parti des stands après ses mésaventures en qualifications, le Britannique a profité du regroupement pour entamer sa folle remontée. Un peu plus loin devant, Fernando Alonso (Ferrari), Daniel Ricciardo (Red Bull), Felipe Massa (Williams) et... Jean-Eric Vergne (Toro Rosso) menaient la flotte au prix de luttes acharnées.

Au jeu des arrêts aux stands et d'un nouveau drapeau jaune après le crash spectaculaire de Sergio Perez (Toro Rosso), la hiérarchie s'est dégagée à l'avant. Fernando Alonso (Ferrari) et Daniel Ricciardo ont débuté une lutte féroce pour la victoire avant d'être rejoints par le surprenant Lewis Hamilton, auteur d'une remontée fantastique. Car après avoir maintenu son équipier à bonne distance et balayé les demandes de Rosberg de le laisser passer, le champion du monde 2008 s'est mêlé à l'incroyable lutte pour la victoire. Si Fernando Alonso a longtemps résisté au Britannique, ce dernier a échappé à une incroyable attaque de Ricciardo, troisième mais chaussé de pneus neufs, à cinq tours de l'arrivée. Une lutte à trois qui a aussi profité à Rosberg.

Car après un nouvel arrêt aux stands, l'Allemand, muni de pneus tendres, s'est retrouvé dans la position du chasseur, lui qui a passé la majeure partie de la saison devant la concurrence. Agressif, ce dernier a réussi à recoller sur la tête au bénéfice du marquage de près auquel se sont livrés les trois hommes de tête. Et que Daniel Ricciardo (Red Bull) a remporté. Plus rapide, l'Australien a remporté son forcing en doublant d'abord Hamilton puis Alonso à trois tours de la fin. Et comme Hamilton n'a pas réussi à doubler Alonso, Rosberg, revenu sur ses talons, conserve la tête du classement général avant la trêve estivale.

F1 / GRAND PRIX DE HONGRIE
Course - Dimanche juillet 2014
1- Daniel Ricciardo (AUS/Red Bull) en 1'23"391
2- Fernando Alonso (ESP/Ferrari) en 1'23"909
3- Lewis Hamilton (GBR/Mercedes)
4- Nico Rosberg (ALL/Mercedes) en 1'22"715

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant