Riblon n'en revient pas

le
0
Riblon n'en revient pas
Riblon n'en revient pas

« Aux 5 kilomètres, je n'y croyais plus trop, a confié en conférence de presse Christophe Riblon pourtant vainqueur de la 18eme étape du Tour de France à l'alpe d'Huez jeudi. Mais mon directeur sportif, Julien Jurdie, m'a dit que Van Garderen allait coincer, comme dans la première ascension. » Une bonne intuition du dirigeant d'AG2R-La Mondiale puisque l'Américain s'est fait doubler par le Français à deux kilomètres de l'arrivée.« Je l'ai vu devant moi aux 3 kilomètres. Il était en difficulté. Je me suis dit ?? c'est ma chance '', détaille Riblon. Au moment où je reviens sur lui, je ne me pose pas de questions. Je veux absolument le larguer, ne pas lui laisser d'espoir, ça s'est incroyablement bien passé. » Une victoire qui a un goût de revanche pour Christophe Riblon. Sur l'abandon de son leader Jean-Christophe Péraud mercredi, mais aussi sur lui-même. « Je suis passé par de grosses difficultés. On a mis énormément de temps à trouver ce que j'avais (douleurs au dos). J'ai réussi à trouver quelqu'un qui me soulage et ça va beaucoup mieux depuis mars. Je me suis battu, l'équipe aussi a fait un programme pour que je revienne à niveau, elle a cru en moi. J'ai appris la sélection assez tard, au Championnat de France, mais c'était dû à la grosse concurrence au sein de l'équipe. J'ai remercié Vincent Lavenu de la sélection et je lui ai dit qu'il ne serait pas déçu. » Christophe Riblon a tenu sa promesse.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant