Ribéry, l'homme qui tombe à pic

le
0
Ribéry, l'homme qui tombe à pic
Ribéry, l'homme qui tombe à pic

Buteur magnifique samedi, Franck Ribéry a fait étalage de sa montée en puissance. L'ailier du Bayern Munich a ainsi confirmé qu'il aurait un vrai rôle à jouer dans la fin de saison de son club.

Il suffira d'un signe, chantait Jean-Jacques Goldman. Près de quatre mois après son dernier but en Bundesliga, qui remontait à une défaite contre Mönchengladbach début décembre, Franck Ribéry a retrouvé le chemin des filets en championnat samedi. L’ailier du Bayern Munich l’a fait avec panache, comme pour rappeler à qui l'avait enterré qu'il faudrait compter avec lui, d’une reprise acrobatique qui a tourné en boucle sur les écrans européens tout le week-end et qui a donné la victoire à son équipe contre l’Eintracht Francfort (1-0). Il a étalé dans cette rencontre sa montée en puissance physique, en réalisant un match plein sur 90 minutes et en confirmant ainsi qu’il avait tout pour finir la saison en boulet de canon. « Cela va de mieux en mieux, s’est-il félicité dans un entretien accordé à Goal la semaine dernière. Physiquement, je suis à 100%. Ma vitesse revient et je peux tout donner. » A commencer par la réception de Benfica mardi en quart de finale aller de la Ligue des Champions (20h45), qui lance le sprint final dans sa quête d’un deuxième sacre européen après celui décroché en 2013, déjà avec le Bayern. Ribéry jouera forcément un rôle clé dans la fin de saison de son club.

Ribéry : « Je suis de retour et j’ai faim »

D’abord parce qu’Arjen Robben rumine actuellement à l’infirmerie et libère une place offensive dans l’un des couloirs munichois, l’autre étant occupé par Douglas Costa et Kingsley Coman s’exprimant au mieux en qualité de joker en sortie de banc. Ensuite parce que l’ancien Marseillais a de la fraîcheur à revendre, qu’elle soit mentale ou physique. Ribéry n’a disputé que trente-quatre matchs toutes compétitions confondues depuis deux saisons. La faute à des pépins physiques à répétition qui ont plombé son moral, déjà touché par la désillusion du Ballon d’Or 2013 et son forfait pour la Coupe du Monde 2014, accompagné d’un sentiment de rejet par la France. Mais Ribéry semble avoir fait table rase de ce passé pesant pour regarder devant lui. C’est pour ça qu’il a entrouvert la porte à un retour chez les Bleus avant le match contre la Juventus Turin mi-mars. Pour ça aussi qu’il a envie de croquer dans cette fin de saison à pleines dents. « Je n'ai jamais perdu mon intérêt pour le football et je n'ai jamais oublié d'où je viens. (...) Je ne sais pas combien de temps encore je peux continuer à jouer. Mais aussi longtemps que mon corps pourra le supporter, je vais jouer, jouer, jouer. Je suis de retour et j'ai faim. »

Guardiola : « Un des joueurs les plus importants de l’histoire du Bayern »

D’autant que Pep Guardiola lui accorde une confiance quasi aveugle. Le technicien catalan n’a rien oublié du niveau qu’avait Ribéry lors de sa première saison au Bayern, en 2013-14 (seize buts et quinze passes décisives toutes compétitions confondues). Alors il considère le Boulonnais de naissance comme un élément primordial des conquêtes à venir. « Ribéry est un des joueurs les plus importants de l'histoire du Bayern, avait même lâché le futur manager de Manchester City en conférence de presse début mars. On se réjouit qu'il soit de retour. (...) Franck a montré combien il était important pour nous et notre attaque. A ceux qui pensaient qu'il ne jouerait plus un rôle chez nous, il a montré qu'il pouvait encore être décisif. » Ainsi adoubé, Ribéry peut se projeter sur la suite avec appétit. « Je connais mes forces et je sais comment les autres ressentent ma présence sur le terrain et dans le vestiaire. Pour eux, je suis important. Peut-être que je ne peux pas jouer une saison entière et c'est normal à 32 ans (il fêtera ses 33 ans jeudi). J'ai besoin de repos, je ne suis pas une machine. » Le Bayern semble l’être par moments. Avec un Ribéry au top, elle n’en sera que plus efficace.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant