Ribéry entendu comme témoin dans un dossier de proxénétisme

le
0
    PARIS, 2 décembre (Reuters) - Franck Ribéry a été entendu le 
26 novembre dernier par la brigade de répression du proxénétisme 
dans une affaire de prostitution et est ressorti libre sans 
qu'aucune charge ne soit retenue, a-t-on appris mercredi auprès 
de son avocat. 
   Me Carlo Alberto Brusa a indiqué à Reuters que l'ancien 
attaquant de l'équipe de France, qui joue au Bayern Munich, "n'a 
aucun lien quelconque avec une affaire" publiée par le magazine 
Closer. 
   "S'il avait eu un lien quelconque avec cette affaire, il ne 
serait pas ressorti libre au bout de deux heures et demi où il a 
été entendu comme témoin", a-t-il dit. 
    Une enquête préliminaire a été ouverte il y a huit mois sur 
un réseau de prostitution internationale, plus de cinq ans après 
le début de l'affaire Zahia, écrit Closer. 
    En 2014, le tribunal correctionnel de Paris avait relaxé 
Franck Ribéry et le joueur du Real Madrid Karim Benzema, accusés 
d'avoir eu des relations sexuelles tarifées avec Zahia Dehar, 
une escort girl mineure au moment des faits. 
    Le président de la XVIe chambre correctionnelle de Paris, 
Denis Couhé, avait considéré que, même à supposer la réalité de 
prestations sexuelles, les joueurs n'avaient pas eu connaissance 
de l'état de mineure de Zahia Behar.       
 
 (Gérard Bon, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant