Ribéry encore ménagé, un milieu chamboulé

le
0
Ribéry encore ménagé, un milieu chamboulé
Ribéry encore ménagé, un milieu chamboulé

La participation de Franck Ribéry au match de mardi soir face à la Géorgie à Gomel (20h45, éliminatoires de la Coupe du Monde 2014, groupe I) présente toujours autant d'incertitudes. Blessé à une fesse dans un contact face aux Géorgiens, vendredi dernier, le meneur de jeu du Bayern ne s'est pas entraîné samedi et dimanche pour se donner le maximum de chances de pouvoir tenir sa place au coup d'envoi mardi. Mais Ribéry était toujours très incertain lundi. « Il s'entraînera à part ce soir, a indiqué Didier Deschamps en tout début de sa conférence de presse. Il a toujours une gêne, je prendrai une décision ce soir. » Si Franck Ribéry devait déclarer forfait, Didier Deschamps a indiqué qu'il ne modifierait pas uniquement son système, mais seulement les hommes. « S'il est absent, ce ne sera pas anodin et ce sera une autre réflexion, mais le choix concernera un autre joueur. »

Matuidi et Pogba titulaires

Blaise Matuidi et Paul Pogba, suspendus vendredi dernier à Tbilissi face aux Géorgiens (0-0), peuvent eux dormir tranquille. Didier Deschamps a confirmé lundi devant les journalistes que les deux hommes seraient associés au milieu de terrain. Sans surprise, Josuha Guilavogui et Moussa Sissoko vont retrouver le banc des remplaçants. « Si j'ai pris Matuidi et Pogba, c'est pour qu'ils jouent. Ils seront titulaires », a annoncé le sélectionneur tricolore qui n'avait pas pu compter sur leur présence en Géorgie. Le milieu de la Juventus Turin et celui du PSG avaient joué pour la dernière fois ensemble face à l'Espagne (0-1), en mars dernier. Le sélectionneur des Bleus compte notamment beaucoup sur la force de frappe du joueur de la Juve, sacré champion du Monde U20 récemment. « Il travaille bien, il a un bon état d'esprit. Il est jeune mais vu le club où il joue, il n'y a pas besoin de le recadrer. »

Benzema fait grimacer

Loquace sur deux des trois dossiers intéressant le plus la presse depuis quelques jours, Didier Deschamps a en revanche entretenu le flou en ce qui concerne Karim Benzema. Titulaire ou remplaçant ? Il faudra patienter jusqu'à mardi pour le savoir. « Je ne répondrai pas à cette question », a déclaré le sélectionneur des Bleus, légèrement agacé. On ne saura pas non plus si le principal concerné à lui été prévenu de ce qui l'attendait mardi soir. Ni même si Deschamps en a déjà fait part à son groupe. « Non, assure-t-il. Les joueurs connaîtront l'équipe demain (mardi). » DD aurait aimé expédier définitivement le sujet Benzema dans les cordes, mais c'était sans compter sur la réflexion récente de Noël Le Graet, le président de la FFF ne cachant pas son souhait de voir un jour l'attaquant madrilène apporter autant à l'équipe de France que Cristiano Ronaldo au Portugal. « Je n'ai pas à commenter ses propos », a expliqué Deschamps, qui n'a pas non plus accepté de dévoiler le système de jeu qu'il présentera mardi soir. « 4-4-2 ou 4-5-1 ? Vous verrez, mais on est capable de jouer dans les deux systèmes. » Décidément, le match de mardi devrait livrer beaucoup de réponses.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant