Rhumatismes : la goutte revient en force

le
0
Les régimes alimentaires actuels et l'allongement de la durée de vie expliquent sa réapparition.

C'est une nouvelle épidémie qui frappe les pays industrialisés, ou plutôt c'est le retour en force d'une vieille maladie que l'on croyait disparue: la goutte. Aux États-Unis, plus de huit millions d'adultes seraient concernés, soit près de deux fois plus qu'il y a vingt ans, selon une vaste étude qui vient d'être publiée dans la revue Arthritis and Rheumatism. Et la fréquence de ce rhumatisme inflammatoire grimpe en flèche dans bien d'autres pays, rançon de l'évolution des régimes alimentaires et du mode de vie, mais aussi de l'augmentation de la longévité ces dernières décennies.

Connue depuis près de 5.000 ans, la goutte a longtemps été baptisée la maladie des riches, voire même des rois du fait de sa survenue chez les «bons vivants». Charles Quint et Henri VIII font partie des illustres victimes de ces crises, décrites comme horriblement douloureuses. Après s'être fait presque oublier au XXe siècle, la goutte est devenue le rhumatisme inflammatoire le

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant