RFF : le scénario envisagé pour isoler la «mauvaise» dette

le
0
INFOGRAPHIE - Le gouvernement cherche à confiner 20 milliards d'euros hérités par RFF en 1997 de la SNCF,sans alourdir la dette de l'État.

Depuis quinze ans, elle ne cesse d'enfler. La dette de 20 milliards d'euros dont a hérité Réseau ferré de France (RFF) de la SNCF à sa création, en 1997, atteint aujourd'hui près de 30 milliards d'euros. Si l'on additionne celle de la SNCF, la dette du système ferroviaire français approche les 40 milliards. Une facture qui reflète les programmes de grands travaux menés à marche forcée pendant des décennies. Et si rien ne change, selon les dirigeants de la SNCF, cette dette pourrait encore doubler dans les dix ans qui viennent.


Les 20 milliards d'origine, cet «épouvantail financier» que l'on a emmuré dans RFF en 1997, n'ont jamais été repris...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant