Reyl & Cie tourne la page Kassin et annonce de nouveaux projets

le
0
(NEWSManagers.com) - Avec l'annonce dans les médias du départ du gérant-vedette Raphael Kassin qui avait rejoint la maison genevoise assez récemment en provenance de Credit Suisse, Reyl & Cie a été récemment sous les feux de l'actualité.

Interrogé par Newsmanagers, Thomas de Saint-Seine, membre du comité de direction de Reyl Asset Management a confirmé la nouvelle, tout en la relativisant : " nous liquidons effectivement le fonds luxembourgeois Emerging Debt Opportunities qui était géré par Raphaël Kassin. Nous nous séparons de ce gérant en bons termes. Malgré tous les efforts mutuels, il n'a pas été possible d'intégrer Raphael Kassin au sein de Reyl Asset Management. Cela posé, les 86 millions d'euros de ce fonds vont être remboursés aux souscripteurs à compter de ce lundi. Les investisseurs n'auront pas fait une mauvaise affaire, puisque ce fonds d'obligations souveraines des pays émergents en monnaies " fortes" , qui a été géré selon une approche de valeur absolue, a généré l'an dernier une performance supérieure à 7 % sur un an" .
Cela dit, Reyl & Cie a d'autres fers au feu. " nous avons actuellement plusieurs projets, seuls ou en partenariat. Le plus avancé en tous cas et celui d'un fonds coordonné long/short equity pour lequel nous sommes en train de déposer une demande d'agrément auprès de la CSSF luxembourgeoise" , indique Thomas de Saint-Seine.
Interrogé sur le montant sous gestion, le manager précise : " A fin février, l'encours de nos quinze fonds (six d'actions, quatre obligataires et cinq hedge funds) se situe à environ 1,8 milliard de francs suisses, et les souscriptions nettes ont porté depuis début 2010 sur environ 900 millions de francs. L'effet de marché a été en moyenne de 15 % avec une performance qui a même atteint 30 % pour notre fonds d'actions émergentes" .
Actuellement, Reyl & Cie affiche environ 4,1 milliards de francs d'actifs sous gestion, en comptant les 2,3 milliards de francs de la banque privée (contre 1,7 milliard début 2010). Cette activité s'est développée de manière dynamique en 2010, non seulement en Suisse, mais aussi en France et à Singapour.

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant