Rexel-Un nouveau plan pour retrouver la croissance dès 2017

le
0
    * Rexel vise une croissance organique de 1 à 5% cette année 
    * Un plan plus ambitieux qu'en février 2016 
    * Rexel va céder en 2 ans des actifs représentant E800 mlns 
de CA 
    * Suspend ses acquisitions, les reprendra en 2018 en ciblant 
les USA 
 
 (Actualisé avec téléconférence, précisions) 
    PARIS, 13 février (Reuters) - Rexel  RXL.PA  a annoncé lundi 
un nouveau plan stratégique destiné à recentrer le distributeur 
de matériel électrique sur les pays et les segments de marché 
lui permettant de renouer avec la croissance, Etats-Unis et 
numérique en tête, après un exercice 2016 marqué par une baisse 
de ses résultats. 
    Le groupe a opté pour des objectifs moyen terme plus 
ambitieux qu'en février 2016, lorsque son plan horizon 2020 
avait été accueilli fraîchement à la Bourse de Paris. Rexel 
visait alors une croissance organique moyenne comprise entre 1% 
et 2% par an sur la période, alors qu'il table maintenant sur 
une progression des ventes comprise entre 1% et 5% dès cette 
année. 
    "Nous ferons de Rexel une entreprise plus concentrée, plus 
forte et plus rentable, qui génère de la croissance et crée de 
la valeur pour toutes les parties prenantes", a déclaré le 
directeur général Patrick Berard cité dans un communiqué. 
    Pour cela, Rexel suspendra en 2017 ses acquisitions pour se 
concentrer sur des cessions d'actifs non stratégiques devant 
être réalisées d'ici fin 2018 et appelées à réduire d'environ 
800 millions d'euros le chiffre d'affaires consolidé du groupe, 
soit de 6%. 
    En 2016, les ventes de Rexel ont baissé de 2,8% à 13,2 
milliards d'euros, soit un recul de 1,9% en données organiques. 
Les effets négatifs du prix du cuivre, un composant important de 
l'industrie électrique, ont pesé à hauteur de 0,9%. 
    "Notre performance en 2016 est en ligne avec nos objectifs, 
malgré un environnement qui est resté difficile tout au long de 
l'année", a ajouté Patrick Berard. 
    Le groupe, qui avait ajusté fin octobre ses objectifs 
annuels dans le bas de la fourchette de ses prévisions après 
avoir déjà averti sur ses résultats en 2015, a noté une 
amélioration séquentielle de ses ventes au quatrième trimestre, 
grâce à la reprise de la construction en France et à une 
embellie  dans le secteur "Oil & Gas" aux Etats-Unis. 
    Grâce à son nouveau plan stratégique, Rexel vise aussi une 
croissance de son Ebita ajusté comprise entre 5% et 10% en 2017, 
après une baisse de 7,6% l'an dernier. Lorsqu'il reprendra ses 
acquisitions ciblées de taille moyenne à partir de 2018, il 
entend donner la priorité aux Etats-Unis. 
    Patrick Berard a pris la tête de Rexel en juillet dernier à 
l'occasion d'un vaste remaniement qui a coïncidé avec la montée 
au capital du fonds activiste Cevian, désormais premier 
actionnaire de Rexel avec quelque 10,5% du capital. 
    Rexel est issu de la CDME (Compagnie de distribution de 
matériel électrique), créée en 1967 avec la réunion de plusieurs 
sociétés. Il adopte le nom Rexel en 1993, à une époque où le 
groupe Pinault est son principal actionnaire et où la CDME se 
rapproche de Groupelec Distribution. En 2005, le groupe PPR 
(devenu Kering PRTP.PA) revend Rexel à un consortium 
d'investisseurs. 
    A 9h20, le titre progressait de 0,6% à 16,06 euros, en ligne 
avec l'indice CAC 40 (+0,5%).   
     
    Le communiqué:  
    http://bit.ly/2lGNBB4 
 
 (Gilles Guillaume, édité par Jean-Michel Bélot) 
 

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant