Rexel abaisse ses objectifs de rentabilité 2014

le
0

PARIS (Reuters) - Rexel a abaissé mercredi ses objectifs de croissance organique et de marge pour cette année après un premier semestre marqué par un environnement "difficile et incertain".

Le numéro un mondial de la distribution de matériel électrique anticipe désormais des ventes quasiment stables cette année par rapport à 2013 en données comparables et à nombre de jours constant et une marge d'Ebita ajusté d'au moins 5% des ventes, tout en confirmant des objectifs de génération de cash-flow d'au moins 75% de l'Ebitda avant intérêts et impôts.

Fin avril, Rexel avait fait état d'un retour à la croissance organique de ses ventes au titre du premier trimestre et confirmé des objectifs annuels prudents fixés après une année 2013 marquée par un avertissement sur résultat et une baisse de l'activité et des marges dans un environnement économique difficile.

Le groupe avait alors redit s'attendre à une évolution de ses ventes comprise entre -1% et +2% par rapport à 2013, en données comparables et à nombre de jours constant. Le groupe avait aussi dit anticiper une variation comprise entre -10 points de base et +20 points de base de sa marge avant intérêts, impôts et amortissement (Ebita) ajusté par rapport aux 5,4% de 2013, ainsi qu'un flux de trésorerie avant intérêts et impôts "solide".

Au premier semestre, les ventes du groupe reculent de 2,8% à 6.287,6 millions d'euros (+0,5% en données comparables et à nombre de jours constant). L'Ebita ajusté ressort en baisse de 4,4% à 304,2 millions, correspondant à une marge ajustée de 4,8%.

Au cours de clôture de mardi, l'action Rexel accuse un repli de 24,2% par rapport à son plus haut de l'année atteint le 20 janvier à 20,55 euros, alors que le SBF 120 a progressé de 1,6% sur la même période.

(Marc Joanny, édité par Dominique Rodriguez)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant