Revue de presse française au lendemain de France-Eire

le
0

La presse française n'a d'yeux que pour Griezmann après son doublé face à l’Eire, dimanche après-midi en huitième de finale de l’Euro. Mais malgré la victoire 2-1, certains n’ont pas hésité à tancer Adil Rami ou Didier Deschamps.

Les jeux de mots étaient au cœur des titres de la presse française ce lundi matin après la victoire des Bleus 2-1 face à l’Eire en huitième de finale de l’Euro. Certains titres sont même un peu trop faciles à trouver. La Voix du Nord voit en cette qualification, « une bouffée d’Eire ». Mais les journaux ont surtout tenu à rendre hommage à Antoine Griezmann, double buteur face à l’Irlande. « Les deux coups de Grisou » titre le Courrier Picard, alors que la Charente Libre s’en donne à cœur joie : « Griezmann évite le trou d’Eire ». Dans les pages intérieures, les journaux sont évidemment revenus sur le match des Bleus aux deux visages. « Une organisation bancale » puis des Bleus qui ont « tout renversé », avec un Griezmann on fire » pour L’Equipe. Mais tous les joueurs n’ont pas reçu les éloges des journalistes français. Adil Rami écope de la plus mauvaise note, avec un 3 dans L’Equipe et un 3,5 dans Le Parisien. Didier Deschamps n’a pas été « très inspiré » selon Le Parisien qui n’a pas apprécié le changement tactique du sélectionneur, avec Matuidi à droite et Pogba à gauche. C’est « un échec » pour le quotidien de la capitale qui prévient : « le technicien ne peut plus se permettre de se tromper ». Mais le onze de départ va être modifié pour le prochain quart de finale puisque Kanté et Rami ont écopé d’un deuxième carton jaune dans cet Euro face à l’Irlande.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant