Révision du CAC 40 : Veolia menacé ?

le
0
Révision du CAC 40 : Veolia menacé ?
Révision du CAC 40 : Veolia menacé ?
(lerevenu.com) - Après les sorties d'Alcatel-Lucent et de PSA Peugeot Citroën dans l'indice CAC 40, lors des précédentes révisions, le comité scientifique de Nyse Euronext ne devrait pas procéder à de tels changements, à l'occasion de sa prochaine révision des indices boursiers de place qui entrera en vigueur le 15 mars, s'il ya lieu. Exane BNP Paribas, qui avait correctement anticipé, notamment, l'entrée de Gemalto dans le CAC 40, en lieu et place d'Alcatel-Lucent, fin décembre dernier, pense que ledit comité ne devrait pas changer la composition de l'indice-phare.

Le courtier désigne pourtant deux sortants potentiels du CAC 40, Veolia Environnement, désormais la plus petite pondération de l'indice, en termes de capitalisation boursière, et STMicroelectronics, dont le volume des actions échangées chaque jour le classe au dernier rang pour la liquidité de son titre. Du côté des entrants possibles dans le CAC 40, Exane BNP Paribas a identifié le groupe chimique Arkema, mais le titre demeure néanmoins « aux portes de l'indice ». 

D'autres titres mériteraient de faire leur entrée dans l'indice phare : SES, Sodexo et Dassault Systèmes. Leur capitalisation boursière respective le justifierait, mais pas la liquidité de leur titre, reconnaît Exane BNP Paribas. Quant à CGG (ex-CGGVeritas), le courtier estime que la contre-performance récente de l'action (-14% sur les trois derniers mois) rend peu probable cette consécration.

Par conséquent, le statu quo devrait l'emporter en mars prochain. Quant aux autres indices, le CAC Next 20, lui non plus, ne devrait pas voir sa composition modifiée. Cependant, Vilmorin et Club Med pourraient sortir du SBF 120, alors que Derichebourg a toutes chances d'en faire partie, à partir de la prochaine révision. 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant