Revers pour PSA au troisième trimestre en attendant de nouveaux lancements

le
0
Le patron de PSA, Carlos Tavares, à Téhéran le 5 octobre 2016. (© A. Kenare / AFP)
Le patron de PSA, Carlos Tavares, à Téhéran le 5 octobre 2016. (© A. Kenare / AFP)

Les ventes du groupe automobile français aux trois marques (Peugeot, Citroën et DS) ont atteint 11,4 milliards d'euros contre 12,4 milliards lors de la même période de 2015.

Malgré un «environnement plus difficile» que prévu, son directeur financier Jean-Baptiste de Chatillon s'est dit mercredi «très confiant» dans la capacité du groupe à atteindre les objectifs de son plan stratégique à cinq ans annoncé en avril dernier, lors d'une conférence téléphonique avec des analystes financiers.

Si l'entreprise s'est félicitée d'une hausse de ses ventes unitaires mondiales de 10,6% par rapport à la même période de 2015, cette progression est due à la réintégration des immatriculations de Peugeot en Iran, soit 105.000 véhicules sur un total de 681.100 unités écoulées sur le trimestre dans le monde par PSA, selon un communiqué.

Dans la foulée de la levée de sanctions internationales, PSA a signé depuis le début de l'année de nouveaux accords de co-entreprise avec ses partenaires historiques iraniens. Ces derniers, pendant quatre ans, avaient continué à assembler des véhicules Peugeot mais le groupe français ne les comptabilisait pas dans ses statistiques.

Hors immatriculations en Iran, les ventes unitaires mondiales de PSA ont plongé de 8% sur la période. Même en les incluant, le groupe cède la première place française à son rival Renault qui a annoncé mardi soir avoir écoulé 721.741

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant