Revers pour les conservateurs britanniques aux élections locales

le
0
Les travaillistes gagnent de nombreux sièges et emportent plusieurs villes. À Londres, le conservateur Boris Johnson conserve son poste.

Seule la victoire de Boris Johnson à Londres atténuait vendredi soir le sentiment de déconvenue du Parti conservateur de David Cameron aux élections locales qui se tenaient jeudi en Grande-Bretagne. Le maire sortant de la capitale a été réélu avec 51,5% des voix face à son rival travailliste Ken Livingstone à l'issue d'un match très serré. Les électeurs, malgré la participation d'à peine un tiers des inscrits, ont saisi l'occasion pour signifier leur mécontentement au gouvernement, en chute libre dans les sondages depuis plusieurs semaines.

Sur 5000 sièges en compétition dans 181 collectivités en jeu (un tiers du total), les travaillistes ont affiché un gain net de 823 sièges, tandis que les conservateurs en ont perdu 405 et leurs alliés libéraux-démocrates au sein de la coalition gouvernementale, 336. Au plan national, le Labour a recueilli 38 % des suffrages contre 31 % pour les tories et 16 % pour les lib-dems. Les conservateurs ne cèdent pas du terrain

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant