«Revenir à 4,5 jours est indispensable»

le
0
INTERVIEW - Pour Éric de Labarre, secrétaire général de l'enseignement catholique, les annonces de François Hollande en matière d'éducation sont un signal positif.

LE FIGARO. -Comment réagissez-vous aux mesures annoncées par François Hollande?

Éric de LABARRE. -Positivement. Notre regard sur l'évolution du système éducatif rejoint le sien sur tous les points annoncés. Nous avons d'ailleurs retrouvé beaucoup d'éléments communs avec le manifeste que nous avions publié en janvier pour interpeller les dirigeants politiques avant l'élection présidentielle. L'orientation est bonne, elle ouvre des perspectives.

Et sur la suppression des notes et des devoirs à la maison, l'allégement des rythmes scolaires?

Revenir à 4,5 jours par semaine est indispensable pour donner un peu d'oxygène au corps professoral et aux élèves. Et limiter les séquences d'enseignement à 5 heures par jour en primaire, en 6e et 5e aussi. Par ailleurs, créer un temps à l'école pour les devoirs permettrait de lisser les inégalités des enfants qui ne bénéficient pas tous de conditions favorables pour les faire chez eux, petits appartements, grandes fratri

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant