Révélations sur les soirées de Berlusconi

le
0
Des documents du parquet révèlent que Ruby n'est pas la seule prostituée mineure à avoir participé aux fêtes osées du Cavaliere. Une jeune fille brésilienne de 17 ans a également été invitée et reçu en échange des bijoux.

Silvio Berlusconi, au c½ur d'une enquête pour prostitution de mineure, va boire la coupe du «Ruby Gate» jusqu'à la lie. De nouveaux documents transmis par le parquet de Milan au Parlement italien révèlent que la Marocaine Karima El Mahroug, alias Ruby, n'était pas la seule mineure à fréquenter les soirées osées du Cavaliere. Iris Berardi, une Brésilienne présentée par les enquêteurs comme une «prostituée notoire», avait encore 17 ans quand elle s'est rendue à deux reprises à des fêtes organisées dans les villas de Milan et de Sardaigne du président du Conseil italien, en novembre et en décembre 2009, quelques semaines avant son 18e anniversaire. Lors de la perquisition de son domicile menée mi-janvier, les enquêteurs découvrent qu'Iris a reçu de nombreux bijoux (colliers, bracelets) en échange de sa participation aux soirées.

Les révélations entourant Iris sont les plus compromettantes du dossier de 227 pages communiqué aux parlementaires mercredi

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant