Révélations sur l'ex-activiste Battisti gênantes pour Hollande

le
5

PARIS (Reuters) - Un livre d'enquête publié en France apporte de nouveaux éléments sur les soutiens dont aurait bénéficié Cesare Battisti, ex-activiste de l'extrême gauche des "années de plomb" recherché pour assassinats par l'Italie et longtemps réfugié à Paris.

Le soutien apporté par la gauche et François Hollande aurait trahi le point de vue du ministre de la Justice de François Mitterrand, Robert Badinter, dit ce livre du journaliste Karl Laske, "La mémoire du plomb".

L'homme, condamné à la réclusion criminelle à perpétuité par contumace dans son pays, a pu rester au Brésil malgré un feu vert en 2009 de la Cour suprême du pays à son extradition, que le président Luiz Inacio Lula da Silva a refusé d'exécuter.

Auparavant, Cesare Battisti, ex-membre des "Prolétaires armés pour le communisme" était resté près de deux décennies en France où il bénéficiait de soutiens d'intellectuels et de la gauche, dont celui de François Hollande, alors patron du Parti socialiste, qui lui avait rendu visite à la prison de la Santé en 2004 et s'était opposé à son extradition.

Ecroué le 10 février 2004 puis remis en liberté le 3 mars suivant, après cette visite, il a fui au Brésil après l'arrêt qui autorisait son extradition, rendu le 30 juin et alors suspendu à un recours en cassation.

L'actuel chef de l'Etat évoquait alors une supposée "jurisprudence Mitterrand" censée avoir garanti l'asile aux repentis des "années de plomb", mais le livre avance que Cesare Battisti avait été exclu expressément de cette doctrine.

L'ouvrage contient une note d'avril 1983 du cabinet de Robert Badinter, passant en revue les cas d'activistes italiens demandant l'asile, le jugeant acceptable pour certains, mais où on peut lire à propos de Battisti : "il est par contre exclu qu'il en soit de même à l'égard de M. Cesare Battisti".

Interrogé par l'auteur, Robert Badinter déclare : "(Cesare Battisti) tombait dans la catégorie de ceux pour lesquels nous n'acceptions pas le droit d'asile".

Le livre apporte par ailleurs plusieurs témoignages accréditant l'hypothèse que Carla Bruni, épouse d'origine italienne de Nicolas Sarkozy, a intercédé en faveur de Cesare Battisti quand son mari était à l'Elysée.

L'ancien ministre écologiste Yves Cochet déclare que Carla Bruni et sa soeur Valeria Bruni-Tedeschi, ont "permis à Fred (Vargas, écrivain et soutien de Battisti-NDLR) de voir Sarkozy". L'avocat de Battisti, Eric Turcon, dit : "c'est vrai que Nicolas Sarkozy et Carla Bruni sont intervenus (...) c'est à la demande de Carla Bruni que Fred a été reçue par le président".

Fred Vargas a eu aussi accès par ces biais à des officiels brésiliens, lit-on. Le sujet aurait été évoqué lors d'une visite au Brésil de Nicolas Sarkozy en 2008. L'ancien président de la République et sa femme ont toujours démenti.

Thierry Lévêque, édité par Gilles Trequesser

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • manx750 le lundi 5 nov 2012 à 19:29

    A noter que la dépêche se garde bien de dire pourquoi le sieur Battisti, repris de jusitice a été condamné à perpétuité ! Dans sa jeunesse, il vit de larcins et fait des séjours en prison à partir de 1971 pour des délits ]. puis il est condamné à six ans de prison pour vol à main armée en 1974; enfin il est condamné pour 4 assassinats dont un bijoutier et un boucher ! Et Hollande l'a soutenu !

  • manx750 le lundi 5 nov 2012 à 19:25

    Cela explique la politique mise en musique par Mme Taubira de vider les prisons, annuler les poursuites contre des personnes poursuivies d'extreme gauche, etc. Hollande est bien derriere cette gabegie qui s'annonce ..

  • TONAR22 le lundi 5 nov 2012 à 17:54

    pour la gauche ,les attentats de gauche st excusables ,pas les autres :rien de nouveau sous le soleil des experts en tartufferie !!!

  • gustav10 le lundi 5 nov 2012 à 17:52

    Quand on prétend au sommet de l'état et qu'on a fait reproche à d'autres, on se doit d'être irréprochable. Démission !

  • M8362198 le lundi 5 nov 2012 à 17:27

    On a vraiment l'impression qu'il y a des fouilleurs de m.....