Réunion du Conseil de sécurité de l'Onu sur le Yémen dimanche

le
0

NATIONS UNIES/ADEN, 22 mars (Reuters) - Le Conseil de sécurité des Nations unies se réunira dimanche pour examiner la situation au Yémen après l'appel du président yéménite Abd-Rabbou Mansour Hadi à une "intervention urgente" de l'Onu. Le chef de l'Etat, qui s'est réfugié à Aden après la prise de la capitale Sanaa par les rebelles houthis, a accusé samedi les miliciens chiites de vouloir le renverser et a promis de reprendre le contrôle du nord du pays. "Nous allons rétablir la sécurité dans le pays et hisser de nouveau le drapeau du Yémen sur le mont Marran à Saadeh, en lieu et place du drapeau iranien", a-t-il dit dans discours télévisé, faisant allusion au soutien apporté selon lui par l'Iran chiite aux Houthis. Saadeh est une ville du nord-ouest du pays, l'un des fiefs des Houthis. Le président a exigé des miliciens chiites qu'ils se retirent de la capitale Sanaa, qu'ils contrôlent depuis septembre, et qu'ils rendent les armes prises à l'armée. Dans un communiqué, les Houthis, sans répondre directement à ce discours, ont lancé un appel à la "mobilisation générale" contre la "sale guerre" que les miliciens fidèles au président veulent, selon eux, déclencher. Le président Hadi, dans son allocution, a laissé la porte ouverte à un règlement négocié, invitant les chiites et leurs alliés à des discussions de paix en Arabie saoudite. Des avions non identifiés ont bombardé ces derniers jours son quartier général d'Aden et samedi des combattants fidèles à l'ancien président Ali Abdallah Saleh, qui s'est allié aux Houthis, sont entrés à Taëz, à 150 km au nord-ouest d'Aden. (Michelle Nichols et Mohammed Mukhashaf; Guy Kerivel et Tangi Salaün pour le service français) )

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant