Réunion du Conseil de sécurité de l'Onu sur l'aide en Syrie vendredi

le
0
    NATIONS UNIES, 1er juin (Reuters) - Le Conseil de sécurité 
de l'Onu tiendra vendredi une réunion d'urgence consacrée à la 
question de l'accès des organisations humanitaires aux zones 
assiégées en Syrie, a indiqué la Grande-Bretagne mercredi. 
    Les pays membres du Groupe international de soutien à la 
Syrie (GISS) se sont mis d'accord le 17 mai à Vienne pour que le 
Programme alimentaire mondial (Pam) procède à des largages 
aériens de nourriture, de médicaments et d'eau à partir du 1er 
juin dans les zones où les civils sont assiégés si l'accès 
terrestre n'est pas possible. 
    L'ambassadeur britannique à l'Onu, Matthew Rycroft, a 
indiqué que la date butoir était dépassée. "Nous devons aller de 
l'avant avec la décision prise par le GISS concernant les 
largages aériens", a-t-il dit devant la presse. 
    "Nous avons demandé une réunion d'urgence du Conseil de 
sécurité vendredi. Ce sera l'occasion d'entendre officiellement 
de la part de l'Onu si cette obligation a été remplie et si ce 
n'est pas le cas quels sont les projets pour des largages 
aériens à venir", a-t-il ajouté. 
    Des convois humanitaires ont été autorisés mercredi à entrer 
dans deux faubourgs de Damas, à Daraya et Mouadamiya, où selon 
les agences onusiennes les enfants sont menacés par la famine. 
    La Russie a fait remarquer que l'approvisionnement aérien 
demeurait très aléatoire et difficile à organiser. 
    Matthew Rycroft a précisé que les accès terrestres 
demeuraient insuffisants par rapport aux besoins des 
populations. 
    L'Onu a demandé l'envoi de convois d'aide à 35 zones 
assiégées ou difficiles d'accès mais le gouvernement syrien n'a 
autorisé cet accès qu'à 14 d'entre elles et un accès partiel à 
huit autres. 
     
 
 (Louis Charbonneau; Pierre Sérisier pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant