Réunion des amis de l'opposition syrienne le 10 décembre à Paris

le
5
 (Actualisé avec Hollande à Prague) 
    PARIS, 30 novembre (Reuters) - La réunion des pays dits 
"affinitaires", soutenant l'opposition modérée syrienne, se 
tiendra à Paris le 10 décembre, a indiqué mercredi Jean-Marc 
Ayrault, réaffirmant l'opposition de la France à la "stratégie 
de guerre totale" de Damas et ses alliés. 
    François Hollande a, de son côté, de nouveau appelé à une 
"solution politique" en Syrie, évoquant les populations civiles 
"martyrisées" dans la ville d'Alep.  
    Le chef de la diplomatie française avait annoncé la semaine 
dernière la tenue en décembre d'une réunion sur la Syrie, sans 
donner de date précise.  
    "La France a condamné et continue de condamner la stratégie 
de guerre totale de Bachar al Assad soutenue par la Russie et 
l'Iran", a dit Jean-Marc Ayrault à la presse à la sortie du 
conseil des ministres à Paris.  
    "C'est la raison pour laquelle nous avons demandé une 
réunion du Conseil de sécurité" sur la situation à Alep où les 
forces gouvernementales ont repris ces derniers jours le 
contrôle de plusieurs quartiers tenus par les rebelles.  
    "Je réunirai aussi le 10 décembre prochain à Paris les pays 
européens, arabes et les Etats-Unis qui soutiennent une solution 
politique en Syrie et qui refusent cette logique de guerre 
totale." 
    Les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, l'Allemagne, l'Italie, 
la Turquie ainsi que des pays arabes, comme l'Arabie saoudite, 
le Qatar, les Emirats arabes unis et la Jordanie, seront 
notamment représentés. 
    Lors d'une visite de travail en République tchèque, François 
Hollande a de nouveau dénoncé le soutien de la Russie aux 
bombardements sur Alep.     
    "La France a toujours considéré que la Russie était un 
partenaire mais qu'il devait y avoir l'application de 
principes", a dit le président dans une déclaration retransmise 
sur le site internet de l'Elysée.  
    "Et quand je vois ce qui se passe à Alep en ce moment, je ne 
peux pas admettre que des populations civiles puissent être 
ainsi martyrisées. Il faut trouver la solution politique pour 
régler la question syrienne", a ajouté le chef de l'Etat.    
 
 (Elizabeth Pineau, avec Marine Pennetier, édité par Yves 
Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco il y a un mois

    France-info : porte-parole de Ayrault.

  • Berg690 il y a un mois

    La réunion des pays dits "affinitaires", soutenant lescoupeurs de tête modérés , se tiendra à Paris le 10 décembre,

  • aerosp il y a un mois

    HOLLANDE VA ENCORE SE RETROUVER CO CU AVEC TRUMP

  • charleco il y a un mois

    Le gouvernement français considère les terroristes islamistes mercenaires des USA comme une opposition avec laquelle on peut discuter!!! La véritable opposition a déjà déposé les armes, il ne reste que les irréductibles égorgeurs des chrétiens et de ceux qui leur résistent. Ce gouvernement est la honte de la France.

  • a.lauver il y a un mois

    il aurait du préciser, des "gentils" amis de l'opposition face au vilain Bachar