Réunion de la coalition à Bruxelles : «L'avancée de Daech est stoppée»

le
0
Réunion de la coalition à Bruxelles : «L'avancée de Daech est stoppée»
Réunion de la coalition à Bruxelles : «L'avancée de Daech est stoppée»

Réunion au sommet à Bruxelles (Belgique) ce mercredi. Le secrétaire d'Etat américain (ministre des Affaires étrangères), John Kerry, reçoit ses homologues d'une soixantaine de pays qui participent à la coalition contre les jihadistes du groupe Etat islamique (Daech) afin de convenir d'une «stratégie» au-delà des frappes aériennes. La réunion a lieu dans les locaux de l'Otan (Organisation du traité de l'Atlantique Nord), alors que les Etats-Unis assurent que l'Iran vient de mener des raids contre le groupe de l'Etat islamique.

Dans un communiqué, les participants ont assuré que la campagne contre l'EI «commence à montrer des résultats». «L'avancée de l'EI/Daech à travers la Syrie et en Irak est stoppée. Les forces irakiennes et les forces du gouvernement régional du Kurdistan, avec le soutien des frappes aériennes de la coalition, regagnent du terrain en Irak», expliquent-ils.

Laurent Fabius : «Il reste beaucoup à faire.»

A son arrivée, John Kerry a déclaré que «plus aucune grosse unité de Daech ne peut se déplacer sans s'inquiéter de ce qu'il va lui tomber sur la tête (...) Nous allons mener cette campagne aussi longtemps qu'il faudra pour gagner. Notre engagement durera certainement des années». Il a par ailleurs salué «le leadership dynamique» endossé par de nombreux pays arabes qui participent notamment aux bombardements en Syrie. «C'est nécessaire et approprié vu que le centre de gravité de nos efforts se trouve au Moyen-Orient», a-t-il dit, alors que se trouvait assis à ses côtés le Premier ministre irakien, Haider al-Abadi. Interrogé sur les frappes iraniennes, ce dernier, dont le gouvernement entretient des liens étroits avec Téhéran, a éludé, disant «ne pas être informé».

Laurent Fabius, le ministre français des Affaires étrangères, a, quant à lui, estimé que «les terroristes de Daech sont un fléau. Tout doit être fait pour l'éradiquer». «L'action militaire de la coalition ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant