Réunion d'urgence du gouvernement wallon sur le CETA

le
0
    BRUXELLES, 20 octobre (Reuters) - Le ministre-président de 
la Wallonie, région belge qui bloque la signature d'un accord de 
libre-échange entre l'Union européenne et le Canada (CETA), a 
convoqué jeudi soir une réunion d'urgence de son gouvernement à 
la veille d'une déclaration devant le Parlement régional. 
    Les Vingt-Huit sont pratiquement tous favorables au CETA 
(Comprehensive Economic Trade Agreement), qui a nécessité cinq 
ans de négociations et représente le premier accord commercial 
du bloc européen avec un pays du G7. Mais le gouvernement belge 
ne peut donner son aval sans le soutien de ses cinq régions ou 
communautés, et le Parlement wallon a voté contre. 
    Paul Magnette, le ministre-président de Wallonie, a eu des 
entretiens ces derniers jours avec de hauts responsables 
européens ainsi qu'avec la ministre canadienne du Commerce 
Chrystia Freeland.  
    Dans un message envoyé par téléphone, son porte-parole a 
déclaré que les discussions étaient terminées, mais n'a donné 
aucune indication quant à leur résultat. Paul Magnette a 
convoqué l'exécutif wallon et s'adressera vendredi matin au 
Parlement, a-t-il simplement précisé. 
 
 (Philip Blenkinsop; Jean-Stéphane Brosse pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant